Apnée
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'apnée désigne l'arrêt de la ventilation (du grec pnein, respirer, et le préfixe privatif a-). On parle aussi d'arrêt respiratoire ou d'arrêt ventilatoire.

Apnée involontaire

L'arrêt de la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de façon impropre « gaz carbonique », et...) involontaire peut avoir plusieurs causes :

  • arrêt cardiaque : c'est la cause la plus fréquente d'arrêt respiratoire spontané chez l'adulte ;
  • dépression respiratoire par action d'un toxique (par exemple les opiacés et les dérivés morphiniques) ou lors d'une anesthésie ;
  • apnée (L'apnée désigne l'arrêt de la ventilation (du grec pnein, respirer, et le préfixe privatif a-). On parle aussi d'arrêt respiratoire ou d'arrêt ventilatoire.) réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre nerveux. Il résulte d'un réflexe des activités musculaires en réponse à un...) consécutive à la pénétration d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) dans les voies aériennes (noyade) ;
  • l'obstruction des voies aériennes :
    • par un corps étranger (Un corps étranger est un objet de taille au moins supérieure au millimètre et qui a pénétré le corps humain. Sa composition est très variable : bois ou métal pour une...) (morceau de nourriture trop gros, objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il...) porté à la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule...) par un enfant),
    • par un tissu des voies respiratoires supérieures (langue, palais mou).

Reconnaître un arrêt ventilatoire

Dans le cas d'une obstruction par un corps étranger, la victime est initialement consciente et affolée, elle tente de respirer mais n'y arrive pas. On n'entend aucun son, ni cri, ni râle (Le terme râle est le nom vernaculaire donné à de nombreux oiseaux répartis dans plusieurs genres de la famille des Rallidés. Ce sont les...). Si l'on n'effectue pas une désobstruction urgente des voies aériennes (tapes dans le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient les muscles les plus sollicités...), méthode d'Heimlich, méthode de Mofenson), la victime tombe inconsciente. On se retrouve alors dans le cas précédent.

Dans les autres cas, la victime d'une apnée perd conscience, elle ne bouge pas et ne répond pas lorsqu'on la sollicite ; on ne constate aucun mouvement ventilatoire, on ne sent aucun souffle sortant du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses...) ni de la bouche malgré une libération des voies aériennes (voir l'article détaillé bilan (premiers secours)).

Agir face à un arrêt ventilatoire

En cas d'arrêt ventilatoire, il faut prévenir d'urgence les secours. Puis, en attendant leur arrivée, il faut pratiquer une ventilation artificielle, afin d'apporter de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines...) aux poumons. Si la personne ne réagit pas aux insufflations (pas de toux (La toux est une contraction spasmodique soudaine et souvent répétitive, de la cavité thoracique humaine, dont résulte une expulsion violente d'air des poumons, et usuellement accompagnée d'un son distinctif. La...), pas de mouvement), c'est que la personne est également en arrêt cardiaque ; il faut alors associer des compressions thoraciques aux insufflations : c'est la réanimation (La réanimation est une discipline médicale qui s'attache à prendre en charge les patients présentant ou susceptibles de présenter une ou plusieurs défaillances viscérales aiguës mettant...) cardio-pulmonaire.

Lorsque la victime est un enfant de moins de huit ans, ou que la personne est victime d'un étouffement, d'une noyade (Une noyade est une mort par immersion prolongée dans un liquide, généralement de l'eau.) ou d'une intoxication (Une intoxication est un ensemble de troubles du fonctionnement de l'organisme dus à l'absorption d'une substance étrangère, dite toxique.) (gaz, médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou administrée en vue d'établir un diagnostic. Un médicament...), alcool, drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par...)...), on pratique la réanimation cardio-pulmonaire une minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon,...) avant d'aller prévenir les secours : l'apport d'air rapide peut améliorer l'état de la personne, contrairement à l'arrêt spontané où seule une intervention rapide des secours permet de sauver la personne (notamment défibrillation (La défibrillation, appelée aussi choc électrique externe ou cardioversion est le geste médical consistant à faire passer volontairement et de manière brève un courant électrique dans le cœur...) semi-automatique).

Apnée volontaire

L'apnée volontaire peut être utilisée pour protéger les voies aériennes contre un milieu non-respirable :

  • gaz toxique (Un gaz toxique est un gaz dont les propriétés toxiques sont utilisées comme arme lors de combats, ou contre des populations civiles (lors d'actes terroristes ou de...) (intervention d'urgence dans un milieu empoisonné ou une fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont principalement de la suie (du...), par exemple pour un dégagement d'urgence)
  • eau : immersion accidentelle (chute dans l'eau) ou volontaire (nager, plonger).
Page générée en 0.039 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique