Le cannabis médicinal engendre des maladies cardiovasculaires graves

Publié par Adrien le 04/10/2021 à 09:00
Source: Université Laval
Le cannabis médical est de plus en plus prescrit aux personnes souffrant de douleurs chroniques, mais son usage ne serait pas sans risque. Une étude qui vient de paraître dans BMC Cardiovascular Disorders associe le cannabis médical à une hausse de 44% du risque de problèmes cardiovasculaires graves.


Arsène Zongo, de la Faculté de pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...) et du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) du CHU de Québec - Université Laval (L’Université Laval est l'une des plus grandes universités au Canada. Elle a comme...), et six chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de l'Alberta et de l'Université de Toronto (L'Université de Toronto (University of Toronto, U of T) est une université publique...), ont examiné l'incidence des visites à l'urgence ou des hospitalisations en raison d'infarctus (Un infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules (nécrose...) ou d'accident vasculaire cérébral (Un accident vasculaire cérébral (AVC), parfois appelé « attaque...) chez 18 653 patients à qui on avait prescrit du cannabis médical (Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou...). Ils ont fait le même exercice pour un groupe de 51 243 patients comparables sur le plan des caractéristiques sociodémographiques, des habitudes de vie (La vie est le nom donné :) et de certains indicateurs de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...).

Pendant le suivi des sujets - qui a été de 8 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) -, l'incidence des événements cardiovasculaires graves a atteint 7,19 par 1000 personnes dans le groupe cannabis et 5,67 par 1000 personnes dans le groupe témoin, soit une augmentation de 44% du risque.

Lorsque tous les événements cardiovasculaires, peu importe leur gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), ont été considérés dans les analyses, leur incidence était de 28,34 par 1000 dans le groupe cannabis et de 19,0 dans le groupe témoin, soit une hausse de 47% du risque.

L'étude ne permet pas d'établir de lien de cause à effet entre le cannabis médical et les problèmes cardiovasculaires, mais elle appelle à la prudence, commente Arsène Zongo. Le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) rappelle qu'il n'existe pas encore de démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) de l'efficacité du cannabis médical pour la grande majorité des conditions pour lesquelles il est prescrit. "Ce sont des considérations juridiques et non des preuves scientifiques qui ont conduit le Canada à légaliser l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) du cannabis médical en 2001."

Le profil de sécurité du cannabis médical est encore mal connu, mais il se précise à mesure que son usage croît dans la population. "Considérant le peu de preuves scientifiques démontrant l'efficacité du cannabis médical, il est important que les médecins évaluent bien les bénéfices et les risques avant d'en prescrire à leurs patients, souligne le professeur Zongo. Il serait hasardeux d'en prescrire à des personnes qui ont des problèmes cardiaques connus sans assurer un suivi très serré de ces patients."
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.125 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique