Cannabis médical - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Extrait liquide de cannabis, distribué par une pharmacie américaine au début du XXe siècle.

Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou marijuana thérapeutique) désigne le Cannabis sativa (désignation botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec...) du Chanvre), et, par extension, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des dizaines de phyto-cannabinoïdes destinés à un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) purement médical, généralement prescrits pour leurs vertus antiémétiques. À ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), compte tenu de l'évolution des connaissances scientifiques dans le domaine des cannabinoïdes, l'usage médical du cannabis devient de plus en plus toléré, voire légal dans un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) grandissant de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...); le Canada, la Belgique, l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de...), les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande (La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au Sud-Ouest de l'océan Pacifique,...), l'Espagne, et 14 États américains (Californie, Arizona, Alaska, Hawaii, Maine, Nevada, Oregon, Washington,Washington D.C., Michigan). Cet usage nécessite soit une ordonnance, soit une confirmation de diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de...) médical. La distribution se fait généralement dans un cadre défini par les lois locales; pharmacies aux Pays-bas, Clubs Compassion au Canada [1], Buyers Club aux États-Unis, Cannabis Social Clubs en Espagne.

Usage historique

Une publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le...) pour la cannabis americana distribuée par un pharmacien (Le pharmacien est en France un professionnel de la santé, successeur de l'apothicaire et...) new-yorkais en 1917.

L'histoire de l'usage thérapeutique du cannabis est difficile à retracer, notamment parce que les législations régulant sa production, sa distribution, sa possession et sa consommation sont relativement récentes, et la distinction entre usage médical et usage récréatif l'est encore plus. L'égyptologiste Lise Manniche note la mention de la « plante médicale de la marijuana » dans plusieurs texte égyptiens, dont l'un remonte au XVIIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) av. J.-C. On trouve aussi mention du cannabis dans plusieurs textes anciens chinois et indiens, notamment dans le Shen nung pen Ts'ao king, le plus vieux recueil traitant de plantes médicinales, attribué à l'empereur Shennong. Le cannabis y est prescrit pour traiter vomissements, maladies infectieuses parasitaires et hémorragies.

La redécouverte par l'Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement...) des vertus thérapeutiques du cannabis est généralement attribuée à Sir William Brooke O'Shaughnessy, qui en 1831 publie dans la revue médicale (Il existe de très nombreuses revues médicales, généralistes,...) britannique The Lancet sa méthode d'injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) intraveineuse d'électrolytes en solution pour soigner le choléra (Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à...). Sa découverte lui vaut un poste en Inde, où il étudie les différentes plantes médicinales traditionnelles, dont l'opium (L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot...). À partir de la fin des années 1830, il expérimente avec différentes concoctions à base de chanvre (Le chanvre (Cannabis sativa L.), connu aussi sous son nom latin cannabis, est une espèce de...) et ses effets sur des patients souffrant notamment de rhumatismes, hydrophobie, choléra ou tétanos (Le tétanos est une maladie infectieuse aiguë, grave et potentiellement mortelle, due...). Il publie ses expériences et conclusions lors de son retour en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni....) en 1841, où il rapporte des spécimens de chanvre et de strychnos nux-vomica à l'intention des Jardins botaniques royaux de Kew.

De nombreux articles sur différentes espèces de cannabis sont publiés en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) et en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) pendant la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) moitié du XIXe siècle. L'usage thérapeutique du cannabis et du hashish est courant aux États-Unis jusque dans les années 1930, et fait son apparition dans la pharmacopée américaine officielle en 1851. Il est prescrit généralement comme un analgésique, un sédatif (Un sédatif est une substance qui a une action dépressive sur le système nerveux...), un antispasmodique ou un antiémétique.

Réapparition de l'usage médical

De nos jours, le cannabis médical (Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou...) est employé avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) pour soulager les effets secondaires de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) ou du traitement.

Formes thérapeutiques

Le cannabis existe sous plusieurs formes médicales, dont la disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on...) dépend de la législation du pays où il est autorisé :

  • Bedrocan (18% dronabinol) Bediol (11%) et Bedrobinol (6% + 7,5% CBD): formes naturelles disponibles en pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...) depuis 2005 (Hollande et pays importateurs : Espagne, Italie, finlande par exemple) et délivrés sur prescription médicale ;
  • Marinol (dronabinol) : prescrit par exemple pour le traitement des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie (La chimiothérapie est l'usage de certaines substances chimiques pour traiter une maladie....), ainsi que pour l'amélioration de l'appétit (L'appétit est le désir de manger. L'appétit existe dans les formes de vies les plus...) chez les malades atteints du sida. Il est autorisé dans la plupart des pays européens, comme par exemple l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni ;
  • Cesamet (nabilone) : voir Marinol ;
  • Sativex : prescrit par exemple pour le traitement des douleurs associées à la sclérose (La sclérose est une lésion élémentaire en pathologie dermatologique. Elle...) en plaques. Il est autorisé au Canada depuis 2005.

Propriétés thérapeutiques

Aujourd'hui, les applications thérapeutiques du cannabis sont de plus en plus reconnues. Les applications thérapeutiques connues sont répertoriées par l'Association Internationale pour le Cannabis Médical:

  • Nausées et vomissements
  • Anorexie (L’anorexie (du grec ancien : ἀνορεξία...) et cachexie
  • Spasmes
  • Troubles du mouvement
  • Douleurs
  • Glaucome (Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte...)
  • Épilepsie
  • Asthme (L'asthme (phon. : [asm]) du latin asthma signifiant « respiration...)
  • Dépendance et état de manque
  • Symptômes psychiatriques
  • Maladies auto-immunes et inflammations
  • Divers, syndromes variés

Les connaissances scientifiques dans ce domaine ne cessent de progresser, comme le montre l'évolution exponentielle (La fonction exponentielle est l'une des applications les plus importantes en analyse, ou plus...) du nombre d'études réalisées ces dernières années (Graphe). Durant la dernière décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix »...), ce nombre a plus que doublé, élevant le nombre total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) de publications à plus de 8000 entre 1990 et 2000. Le nombre de maladies, pathologies ou troubles traitables s'élève à plus de 200

  • Il est question de propriétés scientifiquement reconnues :
    • analgésiques : malades en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et...) terminale et pour les douleurs chroniques résistantes aux traitements traditionnels ;
    • relaxantes et somnifères : malades en phase terminale, troubles du sommeil ;
    • anti-spasmodiques : sclérose en plaque, épilepsie ;
    • anti-vomitives : traitement des effets secondaires de la chimiothérapie ou d'autres traitements lourds ;
    • stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l'activité du système nerveux sympathique...) l'appétit et redonnant l'envie de manger : lutte contre la cachexie (maigreur extrême) et favorise la prise de poids ;
    • broncho-dilatatrices : asthme ;
    • anti-inflammatoires : le cannabinol CBD (voir Cannabinoïde) non psychoactif est connu pour ses affinités avec les récepteurs CB2 situés sur les cellules immunitaires T.
    • anti-psychotiques [2] : traitement alternatif de la Schizophrénie ;
    • anti-depresseur ;
    • anxyolitiques ;
    • sédatives ;
    • vaso-dilatatrices : glaucome, migraines.
  • Depuis les années 90, le cannabis et les cannabinoïdes qu'il contient suscitent un engouement croissant de la part des laboratoires de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...). Entre 2000 et 2007, plus de 9000 articles scientifiques ont été publiés. Ce nombre a plus que doublé en dix ans. Ainsi, ces études, répertoriées sur la base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) de IACM, suggèrent que le cannabis pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques dans un grande diversité de maladies et de pathologies:
    • une alternative efficace pour le traitement des symptômes chroniques (impulsivité, anxiété (L'anxiété est pour la psychiatrie phénoménologique biologique et...), distractibilité, ...) du Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité (TDAH) (modulation de la Dopamine (La dopamine est un neurotransmetteur appartenant aux catécholamines et donc issue de l'acide...) par le système endocannabinoique, ciblé par les phytocannabinoides du cannabis) ;
    • une alternative efficace pour le prurit cholostatique réfractaire ;
    • un agent thérapeutique contre des maladies neuro-dégénératives et la dystonie (perturbation du tonus musculaire), la paraplégie, l'hyperkinésie,
    • un agent thérapeutique pour le traitement de la maladie de Parkinson (La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique affectant le système nerveux...),
    • un agent thérapeutique pour la réduction des tics liés au syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible...) de Tourette,
    • un agent thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immune comme la Sclérose en Plaques,
    • un agent anti-prolifératif : rémission de tumeurs cancéreuses au cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite...) (ainsi que ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée...) de la progression de certains cancers du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment...), sein et de la leucémie) ;
    • un agent inhibant les sécrétions d'acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions...) gastrique et pouvant jouer un rôle favorable sur la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter...) des ulcères, des diarrhées ;
    • un agent améliorant les troubles comportementaux des patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'Autisme ;
    • une alternative pour le traitement de la dépression passagère ou chronique (implication CB1 dans la modulation de la Sérotonine, des troubles de l'humeur, des angoisses et des Troubles Post-Traumatiques ;
    • une alternative pour le traitement des troubles du sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la...) et de l'anxiété ;
    • un agent de substitution pour le traitement des dépendances à l'alcool, aux opiacés (Héroïne), aux stimulants (Cocaïne) et aux somnifères (Benzodiazépine).


Aujourd'hui il existe un seul ouvrage↑ (Ref: Docteur en Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) Franjo Grotenhermen - Cannabis en Médecine : Un guide pratique des applications médicales du cannabis et du THC, 2009, Editions Indica) qui répertorie l'ensemble des conditions traitables par les cannabinoides, écrit par un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...) et recemment traduit en français (www.editionsindica.com) il parcours l'ensemble des capacités médicinales de cette plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la...) et certains de ces usages. Par ailleurs de nombreux ouvrages existent en langues étrangères (anglais, allemand,espagnol, ...).

Page générée en 0.186 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique