Causes de la variabilité du réchauffement climatique depuis la fin du XIXe siècle
Publié par Adrien le 11/06/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSU
Le ralentissement du réchauffement climatique, au début des années 2000, a attiré l'attention des médias et a suscité un intérêt scientifique considérable. Les travaux d'une équipe internationale menée par le Met Office et comprenant un chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de...) de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) Pierre-Simon Laplace (Pierre-Simon Laplace, né le 23 mars 1749 à Beaumont-en-Auge (Calvados), mort le 5 mars 1827 à Paris, était un mathématicien, astronome et physicien français particulièrement célèbre...) confirment et précisent que les facteurs dominants dans ce ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) sont la combinaison (Une combinaison peut être :) d'une phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) négative de l'Oscillation (Une oscillation est un mouvement ou une fluctuation périodique. Les oscillations sont soit à amplitude constante soit amorties. Elles répondent aux mêmes équations quel que soit le domaine.) interdécennale du Pacifique, d'une irradiation (En physique nucléaire, l'irradiation désigne l'action d'exposer (volontairement ou accidentellement) un organisme, une substance, d'un corps à un flux de rayonnements ionisants : rayons alpha, bêta, gamma, protons...) solaire légèrement réduite et d'un effet de refroidissement dû aux éruptions volcaniques. Ces résultats montrent également que le forçage anthropique reste de loin le facteur le plus important du changement climatique à long terme.

La hausse de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du...) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu...) du globe au cours des XXe et XXIe siècles a été associée à la variabilité climatique, avec de courtes périodes de refroidissement ou de réchauffement plus lent et des périodes de réchauffement plus rapide. Le ralentissement le plus récent, au début des années 2000, a attiré l'attention des médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre d'individus sans possibilité...) et a suscité un intérêt scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) considérable. En effet, l'analyse des tendances sur 15 ans effectuée par le Met Office a montré que le taux de réchauffement a ralenti entre 1999 et 2014. Nous comprenons aujourd'hui de nombreux aspects de ce ralentissement, mais les recherches se poursuivent avec l'utilisation de nouvelles techniques.


Décomposition de la variation de température moyenne de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) pendant le ralentissement du réchauffement observé sur la période 1998-2013. Les symboles * indiquent un degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) de signification statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de l'application d'une méthode statistique à un ensemble...) de 1% ou mieux. Obs.: changement de température observé, Reconstr.: changement de température reconstruit, AMO: oscillation multidécennale atlantique, ENSO/IPO: oscillation interdécennale du Pacifique, VOLCANIC: éruptions volcaniques, SOLAR: irradiation solaire, GA: gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres...) et aérosols, AO: oscillation arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de l'Antarctique. L'Arctique inclut une partie du Canada, du...).
L'article publié dans Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) Advances par le professeur Chris Folland et ses coauteurs permet de mieux comprendre les causes de la variabilité de la température moyenne à la surface du globe de 1891 à 2015. En accord avec d'autres travaux, ce travail confirme que la variabilité décennale dans l'océan Pacifique (L'océan Pacifique, qui s'étend sur une surface de 180 000 000 km², est l'océan le plus vaste du globe terrestre. Il comprend entièrement l'Océanie et quelques autres...), aussi appelée Oscillation interdécennale du Pacifique, a masqué la tendance à long terme du réchauffement pendant une courte période au début du XXIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être...).

Sur la base d'estimations actualisées des forçages solaire et volcanique, l'étude montre qu'outre le refroidissement associé à la phase négative de l'Oscillation interdécennale du Pacifique, deux autres facteurs ont joué un rôle important: une irradiation solaire réduite et un effet de refroidissement dû aux éruptions volcaniques.

L'importance relative de ces facteurs dépend de la période sur laquelle on définit le ralentissement. Sur la période 1998-2013, la variabilité climatique dans le Pacifique domine, tandis que le forçage solaire a une plus grande influence sur la sous-période entre 2003 et 2011.

Des études antérieures avaient déjà identifié les oscillations climatiques du Pacifique, le forçage solaire et le forçage volcanique comme des éléments importants du ralentissement du réchauffement au début du XXe siècle. Cette étude fournit une preuve supplémentaire que cette combinaison de facteurs a temporairement masqué une grande partie de l'influence du réchauffement dû aux gaz à effet de serre (Une serre est une structure généralement close destinée à la production agricole. Elle vise à soustraire aux éléments climatiques les cultures produites pour l'alimentation ou le plaisir de...) anthropiques et aux aérosols pendant cette période.

Les dernières années ont confirmé que la période de ralentissement a pris fin, les températures moyennes à la surface du globe ayant atteint des records depuis 2014, dépassant de plus de 1° C les températures préindustrielles.
Page générée en 0.139 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique