Inflammation: quel oméga-3 est-il le plus efficace ? DHA ou EPA ?

Publié par Adrien le 06/06/2020 à 09:00
Source: Université Laval
À la pharmacie, devant la tablette des suppléments d'oméga-3, le visage des clients qui scrutent la composition des gélules est souvent perplexe. L'avalanche d'information sur les vertus des deux principaux oméga-3, le DHA et l'EPA, fait en sorte qu'on ne sait plus lequel est préférable à l'autre pour un problème donné. Si votre préoccupation première est d'abaisser la valeur de vos marqueurs d'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) systémique (La systémique - du grec « systema », « ensemble organisé » - est une méthode scientifique qui...), les conclusions d'une étude présentée lors du congrès Nutrition 2020 de l'American Society for Nutrition vous simplifieront la vie (La vie est le nom donné :). En effet, à ce chapitre, les deux oméga-3 (Le groupe d'acides gras oméga-3, notés également ω3 (ou encore n-3), sont des acides gras polyinsaturés que l'on trouve en grandes...) se valent.

C'est le constat auquel arrivent des chercheurs de l'Université Laval (L’Université Laval est l'une des plus grandes universités au Canada. Elle a comme origine le Séminaire de Québec, fondé en 1663 et constitue ainsi le plus ancien établissement d’enseignement...), de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) Lyon 1 et de l'Université de Toronto (L'Université de Toronto (University of Toronto, U of T) est une université publique canadienne anglophone. Avec plus de 70 000 étudiants, elle constitue la plus grande université du Canada, puisque elle est...) au terme d'une méta-analyse qui repose sur 25 études regroupant plus de 1600 sujets. "Nous voulions préciser les effets respectifs du DHA et de l'EPA sur l'inflammation systémique, explique le responsable de l'étude, Benoît Lamarche. Ce type d'inflammation, aussi nommée de bas niveau ou sous-clinique, équivaut à des petits feux dispersés dans une forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible étendue est dit bois,...). S'ils s'amplifient, ils risquent d'allumer un brasier. Dans le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.), ça peut signifier des problèmes graves comme le diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du...) ou des maladies cardiovasculaires."

Les chercheurs ont donc comparé l'effet de la prise de DHA ou d'EPA sur quatre marqueurs d'inflammation systémique: la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine lorsque la...) C-réactive, l'interleukine-6, le facteur de nécrose tumorale-alpha et l'adiponectine. Leurs conclusions ? La première: les deux oméga-3 abaissent la valeur de ces marqueurs. La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure...): l'ampleur de cette réduction est comparable.

Cela dit, ces deux oméga-3 ont tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même leurs forces respectives, précise le professeur Lamarche. Le DHA a des effets plus marqués sur les lipides sanguins, notamment les triglycérides, sur la pression artérielle (La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force exercée par...) et sur la cognition. Quant à l'EPA, il se démarque par ses effets sur la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de l'humeur. "Dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le...), les études ont souvent été menées à l'aide d'une combinaison (Une combinaison peut être :) de DHA et d'EPA, rappelle le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent d'importantes...). Il reste encore beaucoup de travail à faire pour départager leurs effets. Il n'est pas impossible que, dans certains cas, ces effets soient opposés et qu'ils s'annulent."

En raison de la COVID-19, le congrès de l'American Society for Nutrition s'est déroulé en ligne du 1er au 4 juin. "Habituellement, le congrès attire entre 5000 et 6000 participants, signale Benoît Lamarche. Cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), plus de 30 000 personnes se sont inscrites à l'événement, ce qui constitue un record."

L'étude, qui sera bientôt publiée dans Advances in Nutrition, a été présentée par Cécile Vors, postdoctorante à l'Univesité Laval et à l'Université Lyon 1. Les autres chercheurs associés au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) sont Janie Allaire et Benoît Lamarche, de l'École de nutrition et de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) sur la nutrition et les aliments fonctionnels de l'Université Laval, et Sonia Blanco Mejia, Tauseef Khan et John Sievenpiper, de l'Université de Toronto.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.258 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique