Des ordinateurs optiques à lumière ralentie

Publié par Michel le 17/04/2005 à 00:00
Source: IOP
5
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Des scientifiques de l'Université de Harvard ont montré comment des atomes ultra-froids peuvent être employés pour congeler et contrôler la lumière afin de former le cœur ou l'unité centrale d'un ordinateur optique. Les ordinateurs optiques transporteraient l'information dix fois plus rapidement que les dispositifs électroniques traditionnels, pulvérisant ainsi la limite de vitesse (On distingue :) intrinsèque de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) au silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si...).


Pr. Lene Hau

Cette nouvelle étude pourrait être une découverte importante dans la recherche pour créer des ordinateurs extrêmement véloces qui utiliseraient la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) au lieu des électrons pour traiter l'information. Le Professeur Lene Hau est l'une des plus grandes autorités dans le domaine de la "lumière lente". Son groupe de recherche est devenu célèbre pour avoir réussi à ralentir la lumière, qui voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) normalement à 300 000 km par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) à une vitesse inférieure à celle d'une bicyclette (Une bicyclette, aussi appelée un vélo en langage courant, est un véhicule terrestre...). En utilisant le même appareil, qui contient un nuage d'atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut...) ultra-froids de sodium, ils sont même parvenus à figer complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) la lumière. Le Professeur Hau indique que cela pourrait avoir des applications pour les mémoires de stockage des futures générations d'ordinateurs optiques.

Les plus récentes recherches du professeur Hau abordent de front la question des ordinateurs optiques. Elle a calculé que des atomes ultra-froids connus sous le nom de Condensat de Bose-Einstein (CBE) (1)peuvent être utilisés pour exécuter un "traitement logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος),...) contrôlé" à l'aide de la lumière. Dans la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) ordinaire, l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) et la phase d'une pulsation lumineuse seraient dégradées, et toute information serait perdue. Les travaux de Hau sur la lumière lente, cependant, ont prouvé expérimentalement que ces attributs peuvent être préservés dans un CBE. Un tel dispositif pourrait un jour devenir l'unité centrale de traitement d'un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant...) optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement...).

Les ordinateurs électroniques traditionnels sont désormais très proches de leurs limites théoriques en taille et en vitesse. Le calcul optique pourrait déclencher sous peu une nouvelle révolution avec l'apparition d'ordinateurs beaucoup plus petits et plus rapides.

(1) CBE: gaz formé d'atomes qui sont tous dans le même état quantique.

Page générée en 0.289 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique