Plus de 45 années de cartographie végétale de la France rassemblées en une carte numérique unique

Publié par Isabelle le 07/12/2014 à 12:00
Source: CNRS-INEE
Soucieux de sauvegarder et de valoriser son patrimoine scientifique, le CNRS a entrepris de numériser et de rassembler les travaux de cartographie de la végétation française, de 1947 à 1992, en un seul document: une carte de végétation au 1/200 000 à l'échelle de la France métropolitaine (La France métropolitaine, parfois raccourcie en Métropole, est dans le langage courant la partie européenne de la France, c'est-à-dire...). Cette production unique en France, oeuvre collective du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), a été pilotée par le Laboratoire écologie fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a été étendu, et il...) et environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) (EcoLab - CNRS / Université Toulouse III (L’université Toulouse-III, (nom d’usage : université Paul Sabatier) est une université française, située à Toulouse. Elle fait partie du PRES Université de...) - Paul Sabatier / Institut national polytechnique (En France, les instituts nationaux polytechniques (INP) sont des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP)...) de Toulouse). A l'initiative des laboratoires Evolution et diversité biologique (EDB) et Ecolab, cette carte d'une hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 8 mètres est aujourd'hui affichée sur la façade du bâtiment qui héberge les laboratoires EcoLab, Evolution et diversité biologique (EDB) et une partie du Centre d'études spatiales de la biosphère (La notion de biosphère désigne à la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu'à ce jour et depuis plus de 3 milliards d'années) sur la planète Terre, et qu'on ne connait que sur cette...) (CESBIO) sur le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les...) de Rangueil.


Carte de la végétation sur le bâtiment 4R1 du campus de Rangueil.
© CNRS (oeuvre collective)

La réalisation de la carte de la végétation est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La...) d'un travail débuté il y a plus de 60 ans. En 1947, le CNRS crée le Service de la Carte de la végétation, à Toulouse, avec pour objectif de permettre à la fois un inventaire cartographique et statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de l'application d'une méthode statistique à un ensemble de...) du "tapis végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon l'origine...)" et une indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit ou oral.) du "dynamisme" de la végétation en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de sa valorisation. Pendant plus de 45 ans, 52 chercheurs et enseignants-chercheurs, et leurs collaborateurs, ont travaillé à la réalisation de 64 cartes à l'échelle 1/200 000, recouvrant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences...) français métropolitain.

Pour des besoins de sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un...) de ces oeuvres et afin de pouvoir présenter de façon unique la diversité de la végétation sur le territoire français en un seul document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) compatible avec les systèmes d'information géographique, le laboratoire EcoLab a pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) la numérisation (La numérisation est le procédé permettant la construction d'une représentation discrète d'un objet du monde réel.) et la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour...) des 64 cartes réalisées depuis 1947. Reconnue oeuvre collective du CNRS, la carte de la végétation constitue aujourd'hui le document cartographique sur la végétation le plus détaillé (échelle 1/200 000) et le plus générique en termes de contenu. Le résultat est aujourd'hui affiché sur la façade du bâtiment qui héberge les laboratoires EcoLab, Evolution et diversité biologique (EDB) et une partie du Centre d'études spatiales de la biosphère (CESBIO) sur le campus de Rangueil.

A partir de cette oeuvre, une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées...) géographiques et une cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données sur un support réduit représentant un espace...) relative à la "végétation potentielle", ont été produites à l'échelle du 1/1 250 000. Ce dernier projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) est le fruit d'une collaboration entre le CNRS, l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) Toulouse III - Paul Sabatier, l'Inra, l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) national polytechnique de Toulouse, AgroParisTech, l'Université Aix-Marseille et l'Université de Nancy. Du point (Graphie) de vue des perspectives scientifiques, cette base de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) géographique va notamment être utile pour analyser l'impact, sur les milieux naturels, des changements globaux à long terme sur une large échelle. Ces données sont d'autant plus intéressantes qu'elles remontent à une période antérieure à la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est une...) du réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne...) observé depuis les années 1980. Les produits numériques seront prochainement disponibles sur le site de l'Observatoire Midi-Pyrénées.


Carte de la végétation potentielle harmonisée de la France.
© Leguedois S., Party J.P., Dupouey J.L., Gauquelin T., Gegout J.C., Lecareux C., Badeau V., Probst A. (2011)- La carte de végétation du CNRS à l'ère du numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...). Cybergeo: European Journal of Geography (revue on line), Environnement, Nature, Paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un...), document 559, cliquez ici pour agrandir.

Pour plus d'information voir: http://cybergeo.revues.org/24688
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.788 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique