Dans quelques années, la Camargue aura disparu sous les eaux

Publié par Cédric le 23/05/2024 à 08:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Conservation Biology
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

La Camargue, joyau naturel entre le Gard et les Bouches-du-Rhône en France, est menacée par la montée des eaux due au réchauffement climatique. Réputée pour sa biodiversité et ses paysages variés, cette plus grande zone humide de France risque de disparaître sous les flots, tout comme de nombreuses autres zones humides méditerranéennes.


Image d'illustration Pixabay

Conservation Biology a récemment publié une étude coordonnée par le Muséum national d'Histoire naturelle, le CNRS, Sorbonne Université et l'institut de recherche de la Tour du Valat. Les scientifiques y révèlent que les zones humides méditerranéennes ont déjà perdu 70 % de leur biodiversité depuis 1900. L'urbanisation et le réchauffement climatique aggravent cette situation. Les chercheurs ont étudié 938 zones humides côtières fréquentées par les oiseaux dans huit pays méditerranéens. Selon leurs scénarios, d'ici 2100, un tiers de ces zones, soit plus de 320, pourraient disparaître sous les eaux, même dans les scénarios climatiques les plus optimistes du Giec.

Les conséquences de sept scénarios climatiques ont été analysées. Le niveau de la mer Méditerranée pourrait monter entre 44 et 161 centimètres d'ici 2100. Environ 34 % des sites méditerranéens, notamment ceux fréquentés par les oiseaux migrateurs, sont ainsi menacés. Les zones humides d'importance internationale pour les oiseaux d'eau, comme celles de la Camargue, risquent une submersion équivalente à quatre fois la superficie de Paris. Le célèbre Flamant rose (Phoenicopterus roseus), emblème de la Camargue, serait particulièrement affecté par cette perte d'habitat.

Les chercheurs soulignent l'urgence de la situation et la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour ralentir ce processus. Ils préconisent également des solutions fondées sur la nature, comme la restauration des zones humides côtières dégradées par l'urbanisation. Ces techniques naturelles, utilisant la végétation pour stabiliser les sols et absorber les excès d'eau, pourraient atténuer les impacts de la montée des eaux.

Les experts estiment que sans une intervention rapide, les submersions marines provoqueront des pertes irréversibles de biodiversité, affectant gravement les écosystèmes locaux. Il est essentiel de mettre en place des mesures d'adaptation telles que la construction de digues et l'extension des aires protégées pour préserver ces habitats vitaux pour les oiseaux migrateurs et d'autres espèces.
Page générée en 0.165 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise