Le Soleil était entouré d'étoiles lors de sa formation
Une étude menée par des chercheurs de l'Université de l'Illinois aux Etats-Unis a révélé récemment que notre étoile n'était pas seule lors de la formation du système solaire, voilà près de 4,6 milliards d'années. Des centaines de milliers d'étoiles se trouvaient effectivement dans le voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite plus naturellement les notions globales comme la continuité qui s'entend ici comme la continuité...) proche du Soleil (Soleils est une association à but humanitaire implantée sur le campus de Supélec (École Supérieure d'Electricité).), dont au moins une d'entre elles était une supernova (Une supernova est l'ensemble des phénomènes conséquents à l'explosion d'une étoile, qui s'accompagne d'une augmentation brève mais...).


La Voie Lactée

Ces étoiles se sont néanmoins éloignées depuis des milliards d'années, faute de gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) suffisante pour les retenir. La supernova, qui présentait une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) équivalente à celle de vingt soleils, a quant à elle explosé alors même que le système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement...) amorçait sa formation.

Les chercheurs se sont appuyés sur des mesures réalisées sur des météorites, et portant sur la teneur en particules provenant de la décomposition (En biologie, la décomposition est le processus par lequel des corps organisés, qu'ils soient d'origine animale ou végétale dès l'instant qu'ils sont privés de vie,...) d'isotopes radioactifs du fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau...). Cette découverte vient appuyer la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent...) selon laquelle des systèmes planétaires émergeraient au sein d'environnements tumultueux et instables, tels les amas d'étoiles. Cette avancée présente également de nombreuses implications dans le domaine de l'apparition de la vie (La vie est le nom donné :) dans des systèmes planétaires.

Page générée en 0.178 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique