Le télescope spatial Hubble bientôt dégradé sur un seul gyroscope

Publié par Adrien le 13/06/2024 à 08:00
Source: NASA
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

L'iconique télescope spatial Hubble, lancé en 1990, continue de scruter les profondeurs de l'Univers. Cependant, pour prolonger sa mission, la NASA prévoit de le faire fonctionner avec un seul gyroscope. Une mesure qui, malgré quelques limitations, permettra à Hubble de poursuivre ses observations scientifiques pendant encore plusieurs années.


Le télescope spatial Hubble a été lancé par la navette spatiale Discovery le 24 avril 1990. Évitant les distorsions de l'atmosphère, Hubble a une vue dégagée des planètes, des étoiles et des galaxies, certaines situées à plus de 13,4 milliards d'années-lumière.
Crédit: NASA

La NASA a récemment annoncé son intention de passer Hubble sur un mode à un gyroscope après une série de tests. Actuellement en sécurité depuis le 24 mai, cette transition vise à résoudre des problèmes récurrents avec l'un des gyroscopes du télescope, garantissant ainsi que la majorité des observations scientifiques restent intactes.

Les gyroscopes de Hubble sont essentiels pour orienter le télescope. Parmi les six gyroscopes installés, trois sont encore actifs, mais l'un d'eux présente des données erronées de manière croissante, poussant le télescope en mode de sécurité à plusieurs reprises. Bien que les équipes aient réussi à réinitialiser ce gyroscope temporairement, le problème persiste.

Pour stabiliser les opérations scientifiques, la NASA mettra Hubble sur un mode à un gyroscope, une configuration envisagée depuis longtemps. Ce mode, testé avec succès en 2008, permet au télescope de continuer ses observations avec une efficacité réduite mais acceptable. Le passage dans ce mode implique des ajustements dans la configuration de l'engin spatial et des systèmes au sol.

Cette nouvelle configuration entraînera des limitations mineures. Hubble prendra plus de temps pour se verrouiller sur une cible scientifique et aura moins de flexibilité dans ses observations. De plus, il ne pourra pas suivre des objets en mouvement plus proches que Mars, mais ces cibles sont rares.


Schéma en coupe du télescope spatial Hubble.
Crédit: NASA's Goddard Space Flight Center, ESA

La transition devrait être achevée d'ici la mi-juin, permettant à Hubble de reprendre ses opérations scientifiques. Malgré ces défis, Hubble continuera à faire des découvertes cosmiques aux côtés d'autres observatoires comme le James Webb Space Telescope et le futur Nancy Grace Roman Space Telescope, prolongeant ainsi encore sa mission au-delà de sa durée de vie prévue initialement.
Page générée en 0.006 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise