Pemex
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Site Web : http://www.pemex.com

Pemex ou Petróleos Mexicanos est une entreprise publique mexicaine chargée de l'exploitation du pétrole.

Elle est créée le 18 mars 1938, suite à la nationalisation de l'industrie pétrolière (L'industrie pétrolière traite de la chaîne industrielle du pétrole et du gaz naturel, du gisement jusqu'au consommateur.) mexicaine qui était alors aux mains de compagnies étrangères. Le président Lázaro Cárdenas prend le parti des travailleurs pétroliers dans le conflit qui opposait ceux-ci à leurs employeurs américains et britanniques, les ouvriers demandant la hausse des salaires et des avantages sociaux. Malheureusement pour eux, les patrons répondent négativement aux demandes. Cárdénas déclare alors que le pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie...) est constitutionnellement propriété de la Nation, et décide d'augmenter la souveraineté nationale sur cette ressource en nationalisant l'industrie pétrolière. Il ne restait qu'attendre quelques semaines pour que le congrès valide son projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) de création de cette entreprise publique.

Cette entreprise est dirigée par Raúl Muñoz Leos (2002).

Production

Production quotidienne en 2006 (source Pemex) :

  • 3 745 000 barils d'hydrocarbures
    • 3 307 000 barils de pétrole brut (Le pétrole brut provient de l'exploitation d'un puits, à l'issue des traitements de dessablage, de décantation de l'eau, et éventuellement de séparation de la phase gazeuse à pression et...)
    • 438 000 barils de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme...)

En 1999, le Mexique était le 7e producteur de pétrole brut (2,906 millions de barils), juste devant le Venezuela (2,784 millions de barils).

Autres chiffres

Ces données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) proviennent de fichiers pdf en espagnol téléchargeables sur le site officiel.

Réserves
En 2000, le Mexique est le 9e pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) du monde (Le mot monde peut désigner :) en terme de réserves prouvées de pétrole (28,260 milliards de barils) derrière les 72,6 milliards de barils du Venezuela (6e). Par comparaison, les États-Unis disposeraient de moins de réserves (21,034 milliards de barils, 12e rang), de même que le Brésil (7,357 milliards de barils, 15e rang).
Exportation
  • Le prix des barils à l'exportation pour le Mexique est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent. L'intuition du...) de 15,62 dollars en 1999 à 24,62 dollars en 2000. En 2006, son prix moyen est de 54,53 dollars.
  • En 1999, les exportations de pétrole représentaient 7 % de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme l'énonçait...) des exportations du pays, ce chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) est passé à 10 % en 2000.

Histoire

  • Le 7 juin 1938, un décret promulgué par le Congrés nationalisa toutes les entreprises pétrolières travaillant sur le sol mexicain. Pemex (Pemex ou Petróleos Mexicanos est une entreprise publique mexicaine chargée de l'exploitation du pétrole.) fut ainsi créée.
  • 11 novembre 2002 : le président Vicente Fox Quesada a répété devant le CBI qu'il ne privatiserait pas cette entreprise.
  • 11 décembre 2002 : certains ouvriers, pour protester contre la sous-traitance de certains travaux à des Chinois, ont fermé le puit de pétrole Tecominoacán 117.
Page générée en 0.046 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique