Découverte: ce saumon préhistorique avait des défenses !

Publié par Cédric le 21/05/2024 à 08:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Plos One
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Dans les profondeurs anciennes de l'océan Pacifique, une créature remarquable émerge des ténèbres des temps révolus: l'Oncorhynchus rastrosus, un géant des mers préhistorique doté de défenses dignes des plus redoutables créatures terrestres. Des chercheurs, à l'aide de nouvelles technologies d'imagerie, ont démystifié les mystères de cette espèce fascinante, révélant un récit surprenant de lutte pour la survie et d'adaptation au sein des écosystèmes marins anciens.


Les plus anciens fossiles de l'Oncorhynchus rastrosus, découverts le long de la côte californienne et datant d'environ 12 millions d'années, racontent l'histoire d'un saumon colossale, mesurant jusqu'à 2,7 mètres de long et pesant près de 200 kilogrammes. Si le saumon du Pacifique actuel impressionne par sa taille, aucun ne peut rivaliser avec les proportions imposantes de l'Oncorhynchus rastrosus. Les premières analyses des fossiles ont révélé des dents étranges, évoquant des défenses, suscitant l'émerveillement et l'interrogation des scientifiques.

Dans une étude récente publiée dans PLOS ONE, une équipe de chercheurs a utilisé la tomodensitométrie pour sonder les secrets des fossiles de l'Oncorhynchus rastrosus. Cette technique d'imagerie non invasive a révélé que les dents du saumon étaient orientées latéralement, rappelant davantage les défenses des phacochères que les crocs redoutables des tigres à dents de sabre.

Mais pourquoi ce saumon préhistorique géant était-il armé de telles défenses ? Les chercheurs avancent plusieurs théories, suggérant qu'elles étaient utilisées pour se défendre contre les prédateurs, rivaliser avec d'autres saumons ou même creuser des nids dans les rivières où ils se reproduisaient.


Le Professeur Kerin Claeson, de l'Université de Médecine Ostéopathique de Philadelphie, explique que ces découvertes remettent en question les perceptions précédentes de l'Oncorhynchus rastrosus en tant que prédateur dominant. En effet, contrairement aux saumons actuels qui se nourrissent de poissons, l'Oncorhynchus rastrosus se délectait de plancton, se positionnant probablement comme une proie convoitée dans les eaux ancestrales.

L'histoire de l'Oncorhynchus rastrosus nous rappelle l'importance de remettre en question nos hypothèses scientifiques et de reconstruire le puzzle de l'évolution à partir des indices laissés dans les fossiles. Ce saumon géant, avec ses défenses étranges et son régime alimentaire unique, éclaire d'un jour nouveau les dynamiques écologiques des mers anciennes, offrant un aperçu précieux des formes de vie qui ont façonné notre monde d'aujourd'hui.
Page générée en 0.202 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise