Saumon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme « Saumon  » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Saumon
Saumon coho
Saumon coho
Taxons concernés
Plusieurs espèces de la famille des salmonidés
parmi les genres :
  • Oncorhynchus
  • Salmo
Saumon d'une saison(Oncorhynchus keta)
Un saumon à la sortie de l'œuf.

Le terme saumon est un nom vernaculaire ambigu désignant en français plusieurs espèces de poissons de la famille des salmonidés qui compte onze genres et soixante-six espèces. Plusieurs autres poissons de cette famille sont aussi appelés truites. Ce terme dérive du latin salmonem, accusatif de salmo.

Les saumons de l'Océan Pacifique (L'océan Pacifique, qui s'étend sur une surface de 180 000 000 km², est l'océan le plus vaste du globe terrestre. Il comprend entièrement l'Océanie et quelques autres îles et archipels qui traditionnellement font...) comptent 5 espèces du genre Oncorhynchus, ceux de l'Océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière l'océan Pacifique. Il s'est formé par l'éloignement de...) sont d'une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique....) du genre Salmo.

C'est un poisson (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le...) très apprécié, tant pour sa chair, que pour la pêche sportive, il fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les relations...) d'élevages intensifs.

Le cycle de vie

Le saumon est un poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent...) anadrome : il naît en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce dans des eaux courantes, descend jusqu'à la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) où il vit parfois plusieurs années, puis retourne dans le fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se distingue d'une rivière, qui se jette dans un...) dans lequel il est né pour frayer (se reproduire). Parfois les mâles du saumon royal ou saumon chinook (Oncorhynchus tschawytscha) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme le saumon atlantique (Salmo salar) retournent en mer et participent une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps....) fois à la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en 1970 aux...).

Quels besoins, quels attraits poussent les saumons adultes des différentes espèces à quitter l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est...), si riche en nourriture, pour affronter les rivières ? Ils parcourent alors des milliers de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le...), et remontent même de tout petits ruisseaux. Certains franchissent des cascades de trois mètres.

La reproduction des saumons se passe ainsi : la femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une reproduction anisogamique.) fait un creux dans les graviers de la rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au fleuve qui se jette, lui, selon cette terminologie, dans...) (la frayère) avec sa queue puis elle y dépose les ovules. Au même moment, le mâle dépose son sperme, parfois d'autres mâles en profitent pour féconder les ovules bien que le mâle choisi par la femelle cherche à les repousser. Ensuite la femelle recouvre les œufs par des graviers et les met ainsi à l'abri des prédateurs.

Le saumon rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) du Pacifique (Onchorhynchus nerka) subit deux métamorphoses lors de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) finale de sa remontée vers les lieux de reproduction : d'abord sa peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) passe du gris au rouge, sa tête devient verte et les mâles arborent une bosse sur le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les...), leurs mâchoires deviennent plus proéminentes (en forme de crochet), afin de pouvoir se battre pour les femelles. Enfin, peu après la ponte ou l'ensemencement par le sperme, mâles et femelles meurent de façon inexpliquée avant même la naissance de leurs alevins.

Les œufs pondus à l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.) passent tout l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) enfouis dans le gravier, oxygénés par l'eau rapide de la rivière.

L'éclosion a lieu en mars ou en avril, en fonction de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de...). Les alevins s'enfouissent alors un peu plus profondément dans le gravier de la rivière, ce qui leur évite d'être emportés lors de la débâcle (La débâcle, en météorologie, caractérise la fonte des glaces d'un fleuve ou de la mer.) printanière. Ils y demeurent 5 à 6 semaines, se nourrissant du contenu de leur sac vitellin. Fin avril, début mai, les alevins émergent du gravier et commencent à s'alimenter de larves d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement (association loi...). Ils fréquentent les endroits où la rivière est peu profonde et le courant important (radier).

À la fin du premier été, les alevins mesurent environ 5 cm et prennent alors le nom de tacons. Les tacons sont très semblables physiquement à leurs cousines les truitelles, qui fréquentent les mêmes habitats.

Après une à deux années en rivière, les tacons mesurent environ 15 cm et sont prêts à s'en aller en mer. Il semblerait que ce soit à cette période que le saumonneau mémorise l'odeur de sa rivière : c'est la smoltification (la capacité à vivre en milieu salé).

À la crue du printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des...) les pré-smolts ou smolts, dévalent vers la mer. Certains, trop en retard, n'iront pas au delà de l'estuaire (L'estuaire est la portion de l'embouchure d'un fleuve où l'effet de la mer ou de l'océan dans lequel il se jette est perceptible. Cette définition conduit à...), leur capacité à vivre en mer ayant disparu, ils resteront en eau douce une année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) supplémentaire et partiront enfin en mer en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) opportun.

Les saumons sont capables de parcourir des centaines de kilomètres en remontant des rivières (le salmo salar atlantique de Loire-Allier parcourt presque 1.000 km pour atteindre les frayères du Haut-Allier), et lors de la construction de gros barrages modernes qui coupent les rivières et les fleuves, les hommes installent aujourd'hui également des échelles à saumon pour leur permettre de franchir ces obstacles. Malgré tout, la mortalité par épuisement à cause des nombreux obstacles (et aussi à cause de la faible profondeur d'eau à l'approche des frayères) est notable; ceux qui réussissent à remonter sont souvent blessés à l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.).

Page générée en 0.303 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique