La démolition étage par étage d'un gratte-ciel au Japon
Publié par Publication le 19/01/2013 à 00:00

Démolition étage par étage du
Grand Prince Hotel Akasaka
Illustration: Wikimedia Commons
Construit par l'architecte Kenzo Tange entre 1980 et 1983, "The Grand Prince Hotel Akasaka" est un hôtel de Tokyo. Du haut de ses 141 mètres pour 39 étages, on peut considérer qu'il s'agit d'un "petit gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir de laquelle on...)". Comparativement la Tour Montparnasse (La Tour Maine-Montparnasse, plus communément appelée Tour Montparnasse, est un immeuble de grande hauteur construit dans le sud-ouest de Paris, par les architectes Roger Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis Hoym de Marien.), à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...), mesure 210 mètres de haut avec 59 étages alors que la structure la plus haute du monde (Le mot monde peut désigner :) à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...), Burj Khalifa, Dubaï, compte 163 étages et atteint une hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 828 mètres.

Mais la question qui se pose actuellement est comment démolir une structure de cette hauteur de manière à créer le moins de nuisances possible. Le bâtiment est aujourd'hui en cours de démolition et c'est la société de démolition Taisei Corp., réputée pour le respect de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...), qui s'en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire...). Dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) écologique, Taisei Corp a décidé de détruire l'hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de l’hôtel, l’Agence Mondiale de Notation...) autrement, de l'intérieur. Elle a mis au point (Graphie) une nouvelle façon de travailler, en plus de réduire le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création...) que provoque la destruction.

Les travailleurs ont commencé à enlever les éléments non structuraux, notamment les poutres et les planchers en béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats légers) agglomérés par un liant.). Via ce procédé, ils recyclent tous les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) de construction. Pour la destruction, ils ont utilisé le système " Tecorep " ou " Taisei Reproduction écologique ". Le travail commence sur le toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et l'humidité.) et descend étage par étage : ce système consiste à détruire l'hôtel de haut en bas de manière à supprimer les étages un par un. Pour réduire le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de particules de poussières émis par le site, le bâtiment a été enveloppé. Avec cette méthode, on peut constater une grande réduction de débris par rapport aux pratiques traditionnelles, selon Hideki Ichihara, le responsable de Taisei. Ainsi, la prolifération de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone, communément appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux...) est réduite de 85% et le bruit de 20 décibels !

Le 8 janvier, les démolisseurs étaient encore à 110 mètres, et espèrent rayer définitivement l'hôtel de la carte le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de mai prochain.
Page générée en 0.398 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique