Mission glaciaire pour Cryosat-2
Publié par Michel le 31/01/2010 à 00:00
Source: CNES - 29/01/2010
Illustration: ESA
Il devrait prendre ses fonctions le 25 février prochain au dessus des régions polaires. Grâce à son altimètre et l'aide de DORIS, le satellite de l'ESA suivra les variations de la hauteur des glaces avec une précision millimétrique.


Cryosat-2 doit suivre pendant 3 ans l'évolution des glaces.

Des glaciers aux banquises

"Après l'échec du lancement de Cryosat-1 en 2005, il a été décidé très vite de faire un nouveau satellite (Satellite peut faire référence à :) pour observer les glaces, rappelle Françoise Schiavon, chef de projet (Un chef de projet, en informatique est la personne chargée de contrôler le bon déroulement du développement d'un logiciel informatique. Par extension, le terme chef de projet s'applique dans...) Cryosat-2 au CNES. Cryosat-2 va suivre pendant 3 ans l'évolution des glaces de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) et de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.)."

Le satellite, en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) polaire, survolera régulièrement les calottes glaciaires, qui jouent un rôle clé dans la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de...). A chaque passage, son altimètre (Un altimètre est un appareil permettant de mesurer l'altitude.) mesurera la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) des glaces de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan Austral (ou océan...) et de l'Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de...) mais aussi celle des banquises et des glaciers de montagnes.

En fonction du relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.) de la zone à topographier, l'altimètre radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou...) utilisera le mode le plus adéquat. Pour les zones très accidentées par exemple, comme les bords de l'Antarctique ou les glaciers, l'altimètre prendra 2 mesures sous 2 angles différents pour avoir une information sur le relief.

Grâce à ces observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) continues, les scientifiques pourront suivre les variations des hauteurs des glaces, en fonction des saisons et des années, et en étudier leur implication sur la hauteur des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et produit...). Et ce, avec une précision de quelques mm par an. "Par ailleurs, toutes les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) seront archivées par le CNES qui sera capable de générer des produits altimétriques à la demande", précise Françoise Schiavon.
Page générée en 0.333 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique