Des "pulses" de CO2 dans l'atmosphère du passé

Publié par Adrien le 01/09/2020 à 13:00
Source: CNRS INSU
Une nouvelle étude publiée dans Science présente une analyse très détaillée de l'évolution passée du gaz carbonique dans l'atmosphère au cours de la période comprise entre -330 000 et -450 000 ans. Elle a été réalisée à partir de la carotte (La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue, comestible, de couleur généralement...) de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) EPICA forée à la station franco-italienne Concordia en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle...).


Un chercheur tient un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est utilisé dans différents domaines :) du carottage européen EPICA, stocké au sein d'une cave ( Une cave (architecture) est une pièce en sous-sol servant de lieu de stockage Une cave à vin est utilisée pour entreposer des bouteilles de vin Cave est une commune italienne de la province de Rome ...) à -50°C à côté de la station franco-italienne Concordia en Antarctique
© Thibaut Vergoz, Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) polaire français

Grâce à la haute résolution temporelle obtenue et à l'amélioration de la précision des mesures, les chercheurs révèlent l'existence de pulses de CO2 s'étendant sur un à cinq siècles et se produisant de manière récurrente non seulement en période glaciaire, mais aussi durant un des plus longs épisodes chauds qu'a connus la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande...) au cours de l'ère quaternaire. Leur amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) demeure toutefois relativement faible: de l'ordre de 10 ppm (parties par million), alors que l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) due aux activités humaines depuis 200 ans a déjà atteint plus de 130 ppm. Par ailleurs, le taux d'augmentation du CO2 actuellement observé est 10 fois plus fort que le plus important de ces pulses observés dans cette étude.

Ces recherches soulèvent de nouvelles questions sur les mécanismes qui couplent naturellement le cycle du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) et le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue...) et peuvent générer ces variations rapides du CO2 dans l'atmosphère. En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) état de cause, quelles qu'elles soient, ces nouvelles observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) mettent en évidence la possibilité que ces événements se reproduisent dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le...) du réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène...) actuel, amplifiant alors l'effet dû aux rejets de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres...) par les activités humaines.

En savoir plus:
Abrupt CO2 release to the atmosphere under glacial and early interglacial climate conditions - Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) 21/08/2020.
C. Nehrbass-Ahles, J. Shin, J. Schmitt, B. Bereiter, F. Joos, A. Schilt, L. Schmidely, L. Silva, G. Teste, R. Grilli, J. Chappellaz, D. Hodell, H. Fischer and T. F. Stocker.
https://science.sciencemag.org/content/369/6506/1000.full
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 4.232 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique