Tara Oceans révèle les variations de la biodiversité planctonique et son activité
Publié par Isabelle le 19/11/2019 à 14:00
Source: CNRS

De nouveaux résultats issus de la mission Tara Oceans, portée par une collaboration entre la Fondation Tara Océan et des scientifiques du CNRS, de l'EMBL, du CEA, de Sorbonne Université et de l'université Paris Science Lettres (PSL), montrent que la diversité et les fonctions des espèces planctoniques dans l'océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004...) mondial changent radicalement, selon la latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.).

Les premiers résultats de l'expédition Tara Oceans 2009-2013 avaient déjà fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un...) à la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) une base solide, décrivant la variété de ces organismes planctoniques et leurs interactions, dans les régions tempérées et tropicales. Deux nouvelles études scientifiques - l'une dirigée par Lucie Zinger et Chris Bowler au CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français...) et à l'ENS-PSL, et l'autre par Shinichi Sunagawa à l'ETH Zürich - toutes deux menées dans le cadre du consortium scientifique Tara Oceans, permettent désormais de franchir une étape supplémentaire en incorporant de nouvelles données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) issues de la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) du Pôle Nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus septentrional de la planète Terre. Il est défini comme le point d’intersection de l'axe...), réalisée en 2013. Ces jeux de données de séquençage (En biochimie, le séquençage consiste à déterminer l'ordre linéaire des composants d'une macromolécule (les acides aminés d'une protéine, les nucléotides d'un acide nucléique comme l'ADN, les...) et d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression mécanique ;...) à l'échelle planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres représentés sont animés soit...) ont été développés au Génoscope (CEA, France), à la station biologique de Roscoff (Roscoff est une commune du département du Finistère, en région Bretagne, en France. Elle est aujourd'hui une station balnéaire dynamique....) et à l'observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer (CNRS et université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...) Sorbonne).

Les résultats, publiés ce 14 novembre dans la revue Cell, montrent que les espèces planctoniques sont réparties de manière inégale et qu'elles sont susceptibles de s'adapter différemment aux conditions environnementales entre l'équateur et les pôles. Ces résultats pourraient avoir d'importantes implications écologiques, environnementales et économiques si la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du...) des océans devait dépasser un certain seuil.

Avec le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) récent Rapport Spécial du GIEC sur l'Océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en...) et la Cryosphère, ces résultats apportent un éclairage supplémentaire sur les impacts du changement climatique sur la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle des...) marine. Comme le montre Claudet et al. (voir l'article One Earth), la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de connaissances, d'études...) doit impérativement fournir des bases à la décision politique (Décision politique est un épisode de la série télévisée Stargate SG-1. C'est le vingt-et-unième épisode de la saison 1 et...) afin de mettre en oeuvre au plus vite des solutions concrètes et opérationnelles, ainsi que les transformations sociétales nécessaires à un modèle de développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la...) applicable localement et mondialement. Ces objectifs doivent être une cible à la COP25 de décembre 2019, et au cours de la prochaine Décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable.

Bibliographie:
F.M. Ibarbalz et al., Global trends in marine plankton diversity across kingdoms of life, Cell (2019), https://doi.org/10.1016/j.cell.2019.10.008
G. Salazar et al., Gene expression changes and community turnover differentially shape the global ocean metatranscriptome, Cell (2019), https://doi.org/10.1016/j.cell.2019.10.014
J. Claudet et al., A roadmap (En français: calendrier de lancement ou encore feuille de route, la roadmap est un document, généralement sous forme de tableaux, présentant les dates de sortie des nouveaux produits d'un constructeur de matériel ou...) for using the UN Decade of Ocean Science for Sustainable Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du développement allant de la biologie cellulaire, des...) in support of science, policy and action, One Earth (2019), https://doi.org/10.1016/j.oneear.2019.10.012

Contacts:
- Fondation Tara Ocean - elodie at fondationtaraocean.org
- Priscilla Dacher - Responsable adjointe du bureau de presse du CNRS - priscilla.dacher at cnrs.fr
Page générée en 1.048 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique