Alain Colmerauer
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Alain Marie Albert Colmerauer (né le 24 janvier 1941 à Carcassonne) est un informaticien français, initiateur du langage de programmation Prolog.

Après une thèse soutenue à Grenoble sur la compilation d'Algol 60, Alain Colmerauer séjourna à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires...), où il s'intéressa au traitement automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des...) des langues, et inventa à ce propos les Q-systèmes.

Devenu professeur à l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) d'Aix-Marseille II, il définit le langage Prolog et poursuivi ses travaux en traitement informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...) de la langue, avec notamment les grammaires de métamorphose.

Associé au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution,...) japonais sur les langages de cinquième génération, il s'intéressa à la parallélisation de Prolog.

Avec le développement Prolog IV, il est l'un des principaux experts de la programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).) par contraintes.

Il est correspondant de l’Académie des Sciences en mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) depuis 1986.

Page générée en 0.227 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique