Ralentissement significatif d'importants courants océaniques: des répercussions graves ?

Publié par Redbran le 12/04/2024 à 08:00
Source: Frontiers in Marine Science
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Un groupe de chercheurs, dirigé par Alexey Mishonov de l'Université du Maryland, a révélé dans une récente étude un ralentissement significatif d'une importante circulation océanique. Cette découverte pourrait avoir des répercussions majeures sur le climat mondial.


Schéma de la circulation de surface de l'Océan Atlantique Nord. En rouge les courants chauds, en bleu les courants froids.
Les cadres blancs numérotés de 1 à 5 indiquent cinq zones d'analyse où la température, la salinité et les vitesses des courants ont considérablement évolué.
Crédit: Frontiers in Marine Science (2024).

Dans leur étude, publiée dans Frontiers in Marine Science, les scientifiques ont analysé des données s'étendant sur plusieurs décennies, fournies par l'Atlas mondial des océans de l'Administration nationale océanique et atmosphérique (NOAA). Ces données concernent la Circulation Méridienne de Retournement Atlantique (AMOC), un système de courants, incluant le Gulf Stream, essentiel pour la redistribution de la chaleur dans les océans.

Leur recherche montre que jusqu'en 1994, l'AMOC restait stable, mais a commencé à faiblir au milieu des années 90. Cette diminution de vitesse est attribuée au réchauffement continu de la surface des océans et aux changements de salinité dans leurs couches supérieures. Un ralentissement de l'AMOC signifie une réduction des échanges thermiques entre les océans et l'atmosphère, pouvant entraîner un réchauffement des régions chaudes et un refroidissement des zones froides, avec des impacts potentiels sur le climat global, l'élévation du niveau de la mer et les écosystèmes marins.

Cette étude met en lumière l'importance de l'AMOC dans la régulation du climat de la Terre. Bien que le scénario catastrophe dépeint dans le film "Le Jour d'après", avec un arrêt soudain des courants océaniques, soit considéré comme de la pure fiction par la communauté scientifique, les auteurs de l'étude soulignent que les conséquences d'un ralentissement important de l'AMOC pourraient être significatives et imprévisibles.

L'analyse des données de l'Atlantique Nord révèle également une variabilité climatique régionale complexe, avec des températures et des salinités changeantes au fil des décennies, soulignant l'importance d'une compréhension approfondie de ces dynamiques pour prédire l'avenir du climat.

L'équipe de recherche prévoit d'étendre son étude à d'autres régions des océans mondiaux pour mieux comprendre les variations de température et de salinité à long terme et leur impact sur les courants océaniques.
Page générée en 0.196 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise