Process Control Block
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En informatique, un Process Control Block (PCB) est une structure de données du noyau d'un système d'exploitation représentant l'état d'un processus donné.

Diverses implémentations existent selon les systèmes d'exploitation, mais un PCB contient en général:

  • l'ID d'un processus (PID) ;
  • Les valeurs des registres correspondant au processus (l'état courant du processus, selon qu'il est élu, prêt ou bloqué) ;
  • Le compteur ordinal du processus ;
  • La MMU du processus ;
  • Une liste de fichiers et sockets ;
  • D'autres informations telles que le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) CPU accumulé par le processus, etc.

Lors d'un changement de contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte...), le processus en cours est arrêté et un autre processus peut utiliser le CPU. Le noyau doit arrêter l'exécution du processus en cours, copier les valeurs des registres hardware dans le PCB, et mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) les registres avec les valeurs du nouveau processus.

Page générée en 0.320 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique