Spinnaker
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Un voilier sous spi symétrique
Un voilier sous spi symétrique

Un spinnaker (ou spi) est une voile d'avant très légère et très creuse hissée aux allures portantes. Son nom vient des commentaires suscités lors de son invention. Sceptiques quant à sa stabilité, les spectateurs auraient déclaré " It is going to make her spin (Le spin est une propriété quantique intrinsèque associée à chaque particule, qui est caractéristique de la nature de la...) " (cela va faire chavirer le bateau), d'où l'appellation spinmaker, puis spinnaker.

Spi symétrique

Une flottille de dériveurs sous spi
Une flottille de dériveurs sous spi

La forme symétrique est la plus classique. La voile est maintenue par un tangon (Un tangon est un espar horizontal placé en dehors du bâtiment, perpendiculairement à la coque, et servant à amarrer les embarcations.) placé au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus...), perpendiculairement au vent apparent et dans le prolongement de la bôme (La bôme est la barre rigide qui permet d'orienter la grand-voile d'un bateau à voile. Traditionnellement en bois, elle est maintenant beaucoup plus...). Le spi symétrique est surtout efficace au grand-largue et au vent arrière.

Spi asymétrique

Le point d'amure du spi asymétrique est frappé à l'avant du bateau
Le point (Graphie) d'amure (L'amure est, comme l'écoute qui lui est symétriquement opposée, le cordage qui relie le coin inférieur d'une voile carrée au pont d'un navire à voiles.) du spi asymétrique est frappé à l'avant du bateau

D'invention plus récente, le spi asymétrique fut conçu tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord pour la nouvelle génération de dériveurs planants d'inspiration australienne. Le tangon est devenu un bout-dehors (Sur un bateau, espar fixe ou rétractable pointant à l'avant du bateau. Utilisé depuis longtemps sur les voiliers anciens, il est de nouveau utilisé de...), fixé à l'étrave (L'étrave est la pièce saillante de la coque d'un navire qui prolonge la quille vers l'avant. Plus généralement, l'avant, le nez, d'un bateau. La proue, terme désignant la meme pièce du navire, n'est plus...) du bateau. Plus simple d'emploi, plus stable, il est utilisé à partir de petit largue jusqu'à vent arrière. Il ne peut pas être utilisé pour remonter le vent. Il est progressivement adopté également par les voiliers de plaisance.

Manœuvrer sous spi

Instable et fragile, manœuvrer sous spi est délicat. Le virement est exclu, il est nécessaire d'empanner pour changer d'amure. La principale difficulté consiste à empêcher la voile de se dégonfler, ce qui pourrait lui être fatal par grand vent.

Page générée en 0.132 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique