Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
EXpress

Introduction

Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).

Ce langage permet donc de définir une représentation non ambiguë des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.), interprétable par un système informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le...) ce qui permet de générer directement et automatiquement un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'éléments à partir d'un modèle Express :

  • un langage de modélisation ayant une approche objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut...) comme UML
  • son but est seulement de spécifier une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies existantes permettent d'organiser et de...) et non de modéliser un système

Express propose également une réponse pour savoir où séparer bases de données objet et application objet :

  • les contraintes d'intégrité, logiques et fonctionnelles, font partie de la base de données
  • toutes les autres méthodes font partie de l'application et ne sont pas représentable en Express

Un modèle Express peut être écrit sous forme graphique ou sous forme textuelle. La forme graphique dite « Express-G » facilite la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre différents intervenant, toutefois un schéma « Express-G » ne permet pas de reprendre tous les éléments d'une écriture textuelle.

Voici un exemple de modèle en langage Express :

      SCHEMA etablissement;            ENTITY PERSONNE      ABSTRACT SUPERTYPE OF (ONEOF(ETUDIANT, SALARIE));      END_ENTITY;            ENTITY ETUDIANT      SUBTYPE OF (PERSONNE);      END_ENTITY;            ENTITY SALARIE      SUBTYPE OF (PERSONNE);      END_ENTITY;            END_SCHEMA;      

Un modele express-g.JPG

Bibliographie

  • ISO 10303-11:2004, Industrial automation ( L'automation consiste à utiliser les services d'un logiciel dans une application informatique. En informatique musicale, dans un séquenceur, l'automation consiste à...) systems and integration ? Product data representation and exchange? Part 11: Description methods: (The EXPRESS language reference manual)
  • (Introduction au langage EXPRESS) - G. Pierra - Laboratoire d'Informatique Scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) et Industrielle (LISI) à ENSMA
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Jeudi 19 Juillet 2018 à 00:00:10 - Physique - 0 commentaire
» ISOLDE produit des isotopes du chrome
Page générée en 0.013 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales