Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Lundi 01/02/2016 à 00:00
Comité international d'urgence sur le virus Zika le 1er février 2016
L'OMS convoque un Comité d'urgence du Règlement sanitaire international sur le virus Zika

Le Directeur général de l'OMS, Dr Margaret Chan, convoquera une réunion du Comité d'urgence du Règlement sanitaire international sur le virus Zika et l'augmentation des troubles neurologiques et des malformations néonatales qui a été constatée.

Le Comité se réunira le lundi 1er février à Genève pour établir si la flambée constitue ou non une urgence de santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants physiques, psychosociaux et socioculturels de la...) de portée internationale.

Les décisions relatives à la composition du Comité et les avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace de...) seront rendus publics sur le site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur...) de l'OMS.


Carte du monde montrant la répartition du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme intracellulaire...) Zika en janvier 2016. Illustration: Wikimedia Commons

Flambée aux Amériques

En mai 2015, le Brésil a notifié son premier cas de maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) à virus Zika. Depuis lors, la maladie s'est propagée dans le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) et a gagné 22 autres pays de la région en date du 27 janvier 2016.

L'arrivée du virus dans certains pays des Amériques, notamment le Brésil, s'est accompagnée d'une hausse brutale du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de nouveau-nés atteints de microcéphalie (La microcéphalie est une anomalie de la croissance de la boîte crânienne avec un diamètre de la tête inférieur à la normale, qui se surveille sur les courbes de croissance de l'enfant...) et de cas de syndrome de Guillain-Barré (Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) ou syndrome de Guillain-Barré-Strohl est une maladie auto-immune inflammatoire du système nerveux périphérique. C'est une maladie...) – pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος pathos), et désigne dans une...) mal connue, caractérisée par l'attaque du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires,...) par le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du « non-soi ». Ce qui est reconnu...), engendrant parfois une paralysie (La paralysie ou plégie est une perte de motricité par diminution ou perte de la contractilité d'un ou de plusieurs muscles, due à des lésions de voies nerveuses ou des...).

La relation de cause à effet entre l'infection à virus Zika et les malformations congénitales ou les syndromes neurologiques n'a pas été établie, mais la suspicion est forte.

Action de l'OMS

Le Bureau régional des Amériques (OPS) collabore étroitement avec les pays touchés depuis mai 2015. L'OPS a mobilisé du personnel et des membres du Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) mondial OMS d'alerte et d'action en cas d'épidémie (GOARN) afin de permettre aux ministères de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de renforcer leur aptitude à détecter l'arrivée et la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) du virus Zika grâce aux tests en laboratoire et à la notification rapide.

Le but était de veiller à l'exactitude du diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση, gnósi, „la connaissance“,...) clinique et au traitement des patients, de suivre la propagation du virus et du moustique vecteur (En mathématiques, un vecteur est un élément d'un espace vectoriel, ce qui permet d'effectuer des opérations d'addition et de multiplication par un scalaire....), et de promouvoir la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale,...), notamment par des mesures de lutte contre les moustiques.

L'Organisation (Une organisation est) appuie l'élargissement et le renforcement des systèmes de surveillance dans les pays ayant signalé des cas de Zika, de microcéphalie et autres affections neurologiques pouvant être associées au virus. La surveillance est aussi renforcée dans les pays risquant d'être gagnés par le virus.

Dans les semaines à venir, l'Organisation convoquera des experts chargés de remédier aux grosses lacunes dans les connaissances scientifiques sur le virus et ses effets potentiels sur le fœtus, l'enfant et l'adulte.

L'OMS donnera de surcroît un degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) de priorité élevé à la mise au point (Graphie) de vaccins et d'outils nouveaux permettant de lutter contre les populations de moustiques, ainsi qu'à l'amélioration des tests de diagnostic.


Asian tiger mosquito, Aedes albopicts.Illustration: Wikimedia Commons

Principaux faits

- La maladie à virus Zika est due à un virus transmis par des moustiques du genre Aedes.
- Les sujets atteints présentent en général une fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central. Il...) modérée, une éruption cutanée (exanthème) et une conjonctivite. Normalement, ces symptômes disparaissent en 2 à 7 jours.
- Il n'existe actuellement aucun traitement ou vaccin spécifique.
- La meilleure forme de prévention consiste à se protéger des piqûres de moustiques.
- On sait que le virus circule en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...), dans les Amériques, en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...) et dans le Pacifique.

Introduction

Virus émergent transmis par les moustiques, on a identifié le virus Zika pour la première fois en Ouganda en 1947 chez des singes rhésus, par le biais d'un réseau de surveillance de la fièvre jaune (La fièvre jaune, parfois appelée vomi noir (vomito negro) ou peste américaine, est une maladie virale aiguë. C'est une arbovirose zoonotique des grands singes de la forêt équatoriale et elle est transmise...) selvatique. On l'a ensuite identifié chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) en 1952 en Ouganda et en République-Unie de Tanzanie. Des flambées de maladie à virus Zika ont été observées en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique.

- Genre: Flavivirus
- Vecteur: Moustiques du genre Aedes (piquant en général le matin, en fin d'après-midi et en soirée)
- Réservoir: inconnu.

Signes et symptômes

On ne connaît pas très bien la durée d'incubation (L'incubation est la période pendant laquelle les ovules sont couvés, de manière à les maintenir au chaud et à permettre le développement de l'embryon.) (allant de l'exposition à la manifestation des symptômes), mais elle est probablement de quelques jours. Les symptômes ressemblent à ceux d'autres arboviroses, comme la dengue (La dengue (prononcer /dɛ̃g/, « dingue »), anciennement appelée « grippe tropicale », « fièvre...), et comportent de la fièvre, des éruptions cutanées, de la conjonctivite, des douleurs musculaires et articulaires, un état de malaise et des céphalées. Ces symptômes restent en général bénins et disparaissent en 2 à 7 jours.

Lors des grandes flambées épidémiques en Polynésie française (La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, composés de 118 îles dont 67 habitées, situé dans le sud de l'Océan Pacifique, à environ 6 000 km à...) et au Brésil, en 2013 et en 2015 respectivement, les autorités sanitaires nationales ont signalé des complications neurologiques et auto-immunes potentielles. Récemment, au Brésil, les autorités sanitaires locales ont observé une recrudescence des infections à virus Zika dans le grand public, ainsi qu'une augmentation du nombre des nouveau-nés atteints de microcéphalie dans le nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) du pays.

Les organismes enquêtant sur les flambées épidémiques dues au virus Zika mettent à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) un nombre de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) croissantes établissant un lien entre ce virus et la microcéphalie. D'autres investigations seront toutefois nécessaires pour pouvoir comprendre la relation entre la microcéphalie des nourrissons et le virus Zika. Des investigations sont également en cours sur d'autres causes potentielles.

Transmission

Le virus Zika se transmet à l'être humain par la piqûre d'un moustique infecté du genre Aedes dans les régions tropicales. Celui-ci transmet aussi la dengue, le chikungunya (Le chikungunya (en abrégé le chik) , est une maladie infectieuse tropicale, due à un arbovirus (noté CHIKV, pour chikungunya virus), un Alphavirus de la famille des...) et la fièvre jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :).

Des flambées de maladie à virus Zika ont été signalées pour la première fois dans le Pacifique en 2007 et en 2013 (îles Yap et Polynésie (La Polynésie (du grec, « îles nombreuses »), une des trois régions traditionnelles de l'Océanie, est un large groupement d'îles...) française respectivement), puis en 2015 dans les Amériques (Brésil et Colombie) et en Afrique (Cabo Verde). En outre, plus de 13 pays des Amériques ont notifié des infections sporadiques à virus Zika, signe d'une expansion géographique rapide de celui-ci.

Diagnostic

On diagnostique le virus Zika par PCR (amplification en chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) par polymérase) et par isolement à partir d'échantillons sanguins. Le diagnostic sérologique peut être difficile à cause de la possibilité de réactions croisées avec d'autres flavivirus, par exemple le virus de la dengue, du Nil occidental ou de la fièvre jaune.

Prévention

Les moustiques et leurs gîtes larvaires représentent un risque important pour l'infection à virus Zika. La prévention et la lutte s'appuient sur la réduction du nombre des moustiques à la source (élimination ou modification des gîtes larvaires) et la diminution des contacts entre ces insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et...) et l'être humain.

Pour y parvenir, on peut appliquer des produits répulsifs, porter des vêtements (de préférence de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) claire) couvrant le plus possible le corps, mettre des obstacles physiques, écrans anti-insectes, portes et fenêtres fermées, et dormir sous des moustiquaires.

Il est également important de vider, de nettoyer ou de couvrir tous les contenants susceptibles de retenir l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), comme les seaux, les pots (POTS est un sigle anglais qui signifie Plain Old Telephone System que l'on peut traduire en français par le bon vieux téléphone. Dans certains pays on parle de réseau fixe ou de téléphone fixe. Il s'agit en fait des services...) de fleurs ou les pneus, de façon à éliminer les endroits où les moustiques peuvent se reproduire.

On accordera une attention particulière et une aide spéciale à ceux qui peuvent ne pas être capables de se protéger correctement, comme les jeunes enfants, les malades ou les personnes âgées.

Lors des flambées, les autorités sanitaires pourront préconiser des pulvérisations d'insecticide (Étymologiquement, les insecticides sont des substances actives ou des préparations ayant la propriété de tuer les insectes, leurs larves et/ou leurs...). Les insecticides recommandés par le système OMS d'évaluation des pesticides (WHOPES) peuvent également servir de larvicides pour traiter des conteneurs d'eau relativement grands.

Les voyageurs doivent prendre les précautions de base décrites ci-dessus pour se protéger des piqûres de moustiques.

Traitement

La maladie à virus Zika est en général relativement bénigne et ne requiert aucun traitement spécifique. Les sujets atteints doivent beaucoup se reposer, boire suffisamment et prendre des médicaments courants contre la douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier une remise...) et la fièvre. En cas d'aggravation des symptômes, ils doivent consulter un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses...).

Il n'existe actuellement aucun vaccin.

Action de l'OMS

L'OMS aide les pays à lutter contre la maladie à virus Zika:
- en renforçant la surveillance;
- en développant les capacités des laboratoires pour détecter le virus;
- en collaborant avec eux pour éliminer les populations de moustiques;
- en préparant des recommandations pour les soins et le suivi clinique des sujets atteints; et
- en déterminant et en soutenant les domaines prioritaires de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) concernant cette maladie et ses complications possibles.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: OMS