Le télescope spatial James Webb découvre par erreur une galaxie qui ne devrait pas exister

Publié par Adrien le 11/02/2024 à 06:00
Source: The Astrophysical Journal Letters
1
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

La découverte d'une galaxie naine, nommée PEARLSDG, par une équipe d'astronomes dirigée par Tim Carleton de l'Université d'État de l'Arizona, remet en question nos connaissances sur l'évolution des galaxies. Observée grâce au Télescope Spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le...) James Webb (JWST), cette galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec...) se distingue par son absence de formation stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la...) et son isolement, défiant ainsi les théories actuelles.

Les galaxies naines, souvent définies par leur petite taille et leur faible luminosité, sont parmi les objets les plus abondants de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.). PEARLSDG, cependant, présente des caractéristiques inattendues pour une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de...) de ce type: elle ne forme pas de nouvelles étoiles et ne semble pas interagir avec d'autres galaxies voisines. Ce profil est atypique pour une galaxie naine (Une galaxie naine est une petite galaxie composée de l'ordre de 10 milliards d'étoiles, un nombre...), qui, lorsqu'elle est isolée, continue généralement de former de jeunes étoiles.


PEARLSDG est identifiée en cyan, et les carrés verts montrent la zone couverte par l'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui...) NIRCam. Deux des galaxies massives les plus proches (en projection) sont identifiées par des cercles rouges.
Crédit: The Astrophysical Journal Letters (2024).

La découverte a été faite dans le cadre du projet JWST Prime Extragalactic Areas for Reionization and Lensing Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) (PEARLS), bien que PEARLSDG ne fût pas l'objectif principal des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...). C'est l'analyse des images prises par la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil...) Near-InfraRed (NIRCam) du JWST qui a permis de mettre en évidence cette galaxie naine éloignée. La résolution et la sensibilité élevées de NIRCam ont rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie)...) possible l'identification des étoiles individuelles au sein de PEARLSDG, offrant ainsi une précieuse information sur la distance de la galaxie, estimée à 98 millions d'années-lumière.

L'absence de signature de formation stellaire récente, typique des nouvelles étoiles, ainsi que l'analyse spectrométrique réalisée avec le spectrographe DeVeney sur le télescope Lowell Discovery à Flagstaff, en Arizona, confirment l'état de stase de PEARLSDG. Ces observations sont complétées par des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) d'archives en ultraviolet (Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur...), optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement...) et infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde...), provenant notamment des télescopes spatiaux Galex et Spitzer, ainsi que du Sloan Digital Sky Survey et du Dark Energy Camera Legacy Survey.

Cette découverte remet en cause la compréhension actuelle de l'évolution des galaxies, suggérant l'existence d'autres galaxies naines isolées et quiescentes qui restent à découvrir. Le JWST, avec ses instruments avancés, joue un rôle clé dans cette quête, ouvrant de nouvelles perspectives sur la formation et l'évolution des galaxies dans l'Univers.
Page générée en 0.156 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique