Intensité énergétique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L’intensité énergétique est une mesure de l'efficacité énergétique d'une économie. Elle est calculée comme le rapport de la consommation d'énergie et de la production (mesurée par le produit intérieur brut).

Description

Une intensité énergétique (L’intensité énergétique est une mesure de l'efficacité énergétique d'une économie. Elle est calculée comme le rapport de la consommation d'énergie et de la production (mesurée par le produit intérieur brut).) élevée correspond à une économie " gourmande " en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) pour un niveau de production donné.

L'intensité énergétique d'un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste...) dépend de nombreux facteurs. Par exemple, elle varie en fonction du niveau de vie (Le niveau de vie fait référence à la qualité et quantité des biens et services dont dispose la population. Il est généralement mesuré comme le revenu réel (i.e. en prenant en compte l'inflation) par personne. Parfois...) et du climat ; en effet, les pays particulièrement chauds ou froids tendent à avoir une intensité plus élevée que les autres.

Elle peut être affectée par l'efficacité énergétique (En physique et ingénierie mécanique, l'efficacité énergétique (ou efficacité thermodynamique) est un nombre sans dimension, qui...) des machines et des bâtiments, la consommation d'essence des véhicules, les distances parcourues par ces véhicules, les modes de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des...), les efforts de conservation ou de rationnement de l'énergie, ou les chocs économiques.

Ainsi, un pays avec un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...) doux et tempéré, des lieux de travail en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) peu éloignés des domiciles, des véhicules à faible consommation, des réseaux de transport commun, et une partie importante de la population se déplaçant à pied ou en bicyclette (Une bicyclette, aussi appelée un vélo en langage courant, est un véhicule terrestre composé de deux roues alignées — d'où elle tire son nom. La force motrice est fournie par son conducteur (le cycliste) en...) aura une intensité énergétique bien plus faible qu'un pays au climat extrême, avec de grandes distances à parcourir pour travailler, et une utilisation importante de véhicules à consommation élevée.

Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire,...)

Évolution de l'intensité énergétique pour quelques pays, 1980-2004
Évolution de l'intensité énergétique pour quelques pays, 1980-2004

En France, suite aux chocs pétroliers et à la politique d'économie d'énergie qui en a découlé, l'intensité énergétique primaire a diminué de près de 20% entre 1970 et 2004, tandis que l'intensité énergétique finale a diminué de près de 40%.[1]

Aux États-Unis, l'intensité énergétique primaire est passée de 15 172 BTUs par dollar 2000 en 1980 à 9336 en 2004, soit une diminution de 38%[2].

Page générée en 0.117 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique