Pierre Dreyfus
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Pierre Dreyfus (né le 18 novembre 1907 - mort le 25 décembre 1994) était un haut fonctionnaire français. Il fut également ministre en 1981 et 1982 dans le gouvernement de Pierre Mauroy.

La mère de Pierre Dreyfus (Pierre Dreyfus (né le 18 novembre 1907 - mort le 25 décembre 1994) était un haut fonctionnaire français. Il fut également ministre en 1981 et 1982 dans le gouvernement de...) était une universitaire. Son père était un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...) d'affaire.

Il a comme amis d'enfance Claude Lévi-Strauss et Robert Marjolin.

À l'âge de 18 ans, il se lance dans le monde (Le mot monde peut désigner :) des affaires. Dès cette époque, il définit sa philosophie (Source Le Monde, 27 décembre 1994) : " J'avais horreur de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cela. Je n'avais qu'une idée en tête : être fonctionnaire, c'est-à-dire au service de l'Etat. Je considérais que c'était la seule profession qui présentât de l'intérêt. " Comme il le dira plus tard, " À quoi servirait une économie prospère si elle n'améliorait pas le sort des hommes ? "

Proche des socialistes, il adhère à la SFIO, qu'il quittera en 1936 suite à un désaccord avec Léon Blum à propos de la Guerre d'Espagne.

Docteur en droit, il commence sa carrière en 1935 comme conseiller technique au Ministère de l'Industrie.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, il s'engage dans la Résistance.

De novembre 1947 à octobre 1949, il est Directeur de cabinet du ministre de l’Industrie et du Commerce Robert Lacoste. Il s'y occupe, notamment, de la gestion des "biens sans maître".

En 1950, il devient président des Houillères de Lorraine.

En 1951, il est nommé Président de la Commission de l’énergie au Plan.

En 1954, il devient directeur de cabinet du ministre de l’Industrie et du Commerce Maurice Bourgès-Maunoury.

Il est appelé à la Présidence de Renault entre 1955 et 1975. D'abord effrayé par la tâche, il déclare : " Il me manque six centimètres ". Mais il est très vite surnommé " Le Patron ".

Lorsque François Mitterrand arrive au pouvoir en mai 1981, il devient ministre de l'industrie. À cette fonction, Pierre Dreyfus doit, notamment, appliquer le programme de nationalisations promis par la gauche. Mais, fatigué, il démissionne en 1982.

Page générée en 0.039 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique