HM7
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le moteur HM7 a été mis en service en 1979 sur Ariane 1. Continuellement amélioré depuis, il a été utilisé sur Ariane 2, 3, 4 et est utilisé sur Ariane 5 ECA (version 10 tonnes en orbite de transfert géostationnaire), avant de laisser la place au moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce...) Vinci sur Ariane 5 (Ariane 5 est un lanceur de l'Agence spatiale européenne (ESA), développé pour placer des satellites sur orbite géostationnaire et des charges lourdes en orbite basse. Il fait partie de la famille des...) ECB.

Il s’agit d’un moteur cryotechnique, fonctionnant à l’hydrogène et à l’oxygène liquides. Délivrant une poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) de 64,8 kN (6,5 tonnes), le moteur HM7B (dernière évolution prévue pour Ariane 5), est un modèle de fiabilité : il n’a connu aucune défaillance durant toute sa carrière.

Page générée en 0.021 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique