Rokia Delmas
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Rokia Delmas
Noms : Rosa Blanca (1998)
Type : Con / Ro
Histoire
Lancement : 25 mars 1985
Statut : En service
Caractéristiques techniques
Longueur : 185,04 m (hors-tout)
175,28 m (entre perp.)
Maître-bau : 32,26 m
Tirant d'eau : 11,2 m
Port en lourd : 27 577 tpl
Tonnage : 32 924 UMS
Propulsion : Diesel 10 cyl., 398 rpm, 1 hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.) à pas variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable...) 74 rpm
Puissance : 11 280 CV
Vitesse : 16 nœuds
Autres caractéristiques
Chantier : Nippon Kokan
Armateur : Delmas
Affréteur : CMA CGM
Pavillon : Panama
Port d'attache : Panama
Indicatif : 3EFP4
no IMO : 8315190

Le Rokia Delmas (Le Rokia Delmas est le nom d´un porte-conteneurs battant pavillon panaméen de 185 mètres de long.) est le nom d´un porte-conteneurs () battant pavillon panaméen de 185 mètres de long.

Le Rokia Delmas échoué vu de La Couarde en Ré le 28 octobre 2006. On distingue l'Île d'Oléron en arrière-plan.
Le Rokia Delmas échoué vu de La Couarde en Ré le 28 octobre 2006. On distingue l'Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) d'Oléron en arrière-plan.
Six mois plus tard
Six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard

Il s'est échoué dans la nuit du 23 au 24 octobre 2006 sur les côtes de la Charente-Maritime, en France, à moins de 3 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458...) de l´Île de Ré avec, à son bord, 500 tonnes de fuel. Le navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer...) a été déclaré " perte totale " par les assureurs [1], il est prévu de le découper sur place.

En avril 2007, la superstructure a été découpée et enlevée vers La Pallice[2], dans le but d'alléger le navire pour permettre son remorquage ultérieur, par exemple vers Saint-Nazaire[3] La découpe, opération dangereuse, a provoqué un incendie à bord[4]

Page générée en 0.034 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique