Firefly (bateau) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Le Firefly est un voilier de type dériveur en double, qui à sa sortie fut une vrai révolution pour la voile légère. Il a été choisit comme série olympique pour les solitaires aux Jeux Olympiques d'été de 1948.

Histoire

Sitôt la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La...) Guerre mondiale terminée, le directeur de l'entreprise FAIREY Aviation (fabricant britannique d'avions de guerre) décide d'appliquer le procédé de fabrication de ses avions à un voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier moyen de...). Il pense aussitôt à Uffa FOX qui ressort de ses cartons un plan d'avant guerre. Le Firefly, les chantiers FAIREY Marine, le dériveur (Un dériveur est un voilier monocoque muni d'un plan de dérive rétractable. Ce terme recouvre deux types de voiliers : le dériveur lesté, le dériveur...) moderne viennent de naître.

A sa sortie le Firefly fut une vraie révolution pour la voile légère. Il sagit là , du premier dériveur avec , une coque en bois moulée, un mat en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) une fabrication en grande série. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cela de plus pour un prix raisonnable. Naturellement le bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou...) connût rapidement un petit succès. Ce dériveur pour équipage en double fut choisit par les Britanniques pour les jeux de 1948, mais pour les régates de solitaire. Malheureusement les conditions de la compétion furent ventées et le choix du Firefly apparut inadapté aux solitaires , cependant un grand champion remporta l'épreuve, il s'agit là du premier trophée olympique du Danois Paul Elvström.

Les jeux olympiques servirent tout de même de tremplin au firefly , qui à la suite de l'épreuve rencontra un grand succès pour les régates en double, et de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...) la série est toujours pratiquée au Royaume-Uni.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.019 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique