Le Monstre sur le seuil - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

''La Maison maudite''
Auteur H.P. Lovecraft
Genre horreur
Version originale
Titre original The Thing on the Doorstep
Éditeur original Arkham House (Arkham House est une maison d'édition américaine spécialisée dans les...)
Langue originale anglais
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) d'origine États-Unis États-Unis
Date de parution originale janvier 1937
Version française
Traducteur Jacques Papy et Simone Lamblin
Éditeur Éditions Denoël
Date de parution 1961
Le vieux domaine de Crowninshield de l'histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien...) a été imaginé d'après la vraie maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille,...) Crowninshield Bentley de Salem, Massachusetts.

Le Monstre sur le seuil (The Thing on the Doorstep) est une nouvelle de H.P. Lovecraft écrite en 1933 et publiée pour la première fois en janvier 1937 dans Weird Tales.

Résumé

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

La nouvelle est divisée en sept chapitres.

I

Daniel Upton, le narrateur, commence son récit en disant qu’il a tué son meilleur ami, Edward Derby. Il ajoute qu’il espère que son histoire lui enlèvera son étiquette de meurtrier. Il décrit alors la vie (La vie est le nom donné :) et la carrière de Derby.

II

Upton se focalise ensuite sur Asenath Waite et sur le mariage de celle-ci avec son ami.

III

Quelques années plus tard, les gens commencent à voir des changements dans les capacités de Derby. Ce dernier se confie à Upton et lui raconte d’étranges histoires à propos de sa femme et de son beau père, Ephraim Waite, qui pourrait ne pas être mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...).

IV

On appelle Upton pour lui demander d’aller chercher Derby qui a été retrouvé errant dans le Maine. Sur le chemin du retour, Derby raconte qu’Asenath utilise son corps et il suppose que c’est Ephraim qui habite le corps de cette dernière. Il est alors pris de convulsions, change de personnalité et demande au conducteur de ne pas faire attention à ce qu’il vient de dire.

V

Quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) plus tard, Derby se présente chez Upton et dit qu’il a trouvé un moyen pour empêcher Asenath de le posséder. Il termine la rénovation de la propriété de la famille mais semble étrangement peu enclin à quitter la demeure d’Asenath.

VI

Plus tard, alors que Derby rend visite à Upton, il se remet à divaguer. Upton l’envoie au lit mais, les choses allant de mal en pis, il décide de faire interner son ami à l’asile d’Arkham. On l’appelle alors pour lui signaler un retour à la normale mais, une fois sur place, le narrateur comprend que son ami n’a pas sa vraie personnalité.

VII

Chez lui, Upton reçoit la visite d’un petit être ignoble qui lui apporte une lettre de la part de Derby. Celle-ci explique que Derby a tué Asenath et enterré son corps dans la cave ( Une cave (architecture) est une pièce en sous-sol servant de lieu de stockage Une cave à vin...). En dépit de cela, Asenath s’est arrangée pour prendre le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) du corps de son mari tandis qu’il était à l’asile, ce qui veut dire que « le monstre sur le seuil » était en fait Derby dans le corps en putréfaction de sa femme. L’auteur de la lettre implore Upton d’aller à l’asile pour tuer Derby, possédé pour de bon par l’esprit d’Asenath-Ephraim. Upton fait ce qu’on lui demande de faire et espère avoir renvoyé l’entité dans l’au-delà, même s’il craint être le prochain possédé.

Intertextualité

On retrouve des références à des lieux (Arkham, la Miskatonic University, Innsmouth, Kingsport), à des livres (le Necronomicon, le Livre d’Eibon, le Unaussprechlichen Kulten) et des entités (Azathoth, Shub-Niggurath, les shoggoths).

Page générée en 0.048 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique