Opéra de Paris
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L’Opéra de Paris désigne une institution publique parisienne produisant et représentant des œuvres lyriques et des ballets dans ses deux salles : l'Opéra Garnier et l'Opéra Bastille. Dans le langage courant, le terme « Opéra de Paris » désigne habituellement l’Opéra Garnier.

Entre 1939 et 1990, cette institution comprenait également l'Opéra-Comique (salle Favart) sous l'appellation de Réunion des théâtres lyriques nationaux.

Anciennes salles

Les salles suivantes ont accueilli successivement l'Opéra de Paris (L’Opéra de Paris désigne une institution publique parisienne produisant et représentant des œuvres lyriques et des ballets dans ses deux salles : l'Opéra Garnier et l'Opéra Bastille. Dans le langage...) de sa création en 1659 (sous l'appellation Académie royale de Musique) à l'inauguration de l'Opéra Garnier (L’Opéra Garnier, ou Palais Garnier, est un des éléments structurants du 9e arrondissement de Paris et du paysage de la capitale française. Situé à...) en 1875 :

  1. Salle d’Issy (1659), Issy-les-Moulineaux ;
  2. Salle de la Bouteille (1671-1672), rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers,...) Mazarine (VIe) ;
  3. Salle du Bel-Air (1672-1673), rue de Vaugirard (VIe) ;
  4. Première salle du Palais-Royal (Le Palais-Royal est à l’origine un palais historique auquel a été adjoint un ensemble urbain, dans le premier arrondissement de Paris, au nord du...) (1673-1763), Palais-Royal (Ier) ;
  5. Salle des Machines (1764-1770), palais des Tuileries ;
  6. Deuxième salle du Palais-Royal (1770-1781), Palais-Royal ;
  7. Salle des Menus-Plaisirs du roi (1781), faubourg Poissonnière (IXe) ;
  8. Salle de la Porte-Saint-Martin (1781-1794), boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts, puisque le mot vient du néerlandais bolwerc signifiant rempart. Il permet donc de contourner une ville de l'extérieur (comme le fait une...) Saint-Martin (Xe) ;
  9. Théâtre-National (1794-1820), rue de Richelieu (Ier) ;
  10. Théâtre Louvois (1820), rue Louvois (IIer) ;
  11. Salle Favart (1820-1821), place Boieldieu (IIe) ;
  12. Salle Le Peletier (1821-1873), rue Le Peletier (IXe) ;
  13. Salle Ventadour (1874), rue Méhul (IIe) ;

Autres salles d'opéra parisiennes actuelles

  • l’Opéra-Comique (salle Favart)
  • le théâtre des Champs-Élysées
  • le théâtre du Châtelet (On appelait châtelets, au Moyen Âge, de petits châteaux établis à la tête d'un pont, au passage d'un gué, à cheval sur une route en dehors d'une ville ou à...)
Page générée en 0.097 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique