Aide au freinage d'urgence - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

L' aide au freinage d'urgence est un système d'assistance au freinage que l'on trouve sur certains véhicules automobiles.

Appelé AFU en France ou BA ou BAS en pays anglo-saxon, ce système a été développé par Daimler-Benz et TRW/Lucas en 1992. Des études, dont certaines en simulateur de conduite (Le terme simulateur de conduite désigne en général un simulateur de véhicule terrestre comme un...), montraient en effet qu'en situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) d'urgence le conducteur n'appuyait que très rarement aussi fort que possible sur la pédale de frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement...). Donc, lorsque le système détecte la situation, c'est lui qui décide de mettre la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) maximale de freinage. Le véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un...) étant équipé d'ABS (ABS est un sigle qui désigne :), le conducteur n'en perd pas le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...).

Dans la première version du système, c'est la vitesse (On distingue :) d'enfoncement de la pédale de frein qui est mesurée et indique un freinage d'urgence probable. La première monte en série sur véhicule a eu lieu en 1996 sur les Mercedes-Benz Classe S (La Mercedes-Benz Classe S est la limousine de luxe et le symbole phare crée et produit par...) et Classe SL. En 1998, le système est généralisé sur tous les véhicules de la marque. Les constructeurs Volvo (Volvo, fondée en 1927 en Suède avec l'aide de la société SKF, est un constructeur de véhicules...) et BMW (Bayerische Motoren Werke AG Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft.ogg  ou BMW (en...) suivirent.

Si cet équipement apporte une sécurité supplémentaire pour le véhicule équipé, les véhicules suiveurs non équipés peuvent être mis en difficulté face à l'efficacité du freinage du véhicule qui les précède.

En 2003, Daimler-Benz a sophistiqué le système, appelé BAS Plus en lui couplant un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la...) avant de proximité. L'objectif était d'éviter les collisions par l'arrière ou tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) au moins d'en diminuer la vitesse d'impact. Le véhicule suiveur étant équipé, la distance et la vitesse de rapprochement des deux véhicules sont constamment mesurées. En cas de vitesse différentielle trop élevée, une alarme visuelle est déclenchée et la moindre action sur le frein active le freinage d'urgence assisté. En 2005, le système équipe les modèles Mercedes-Benz (Mercedes-Benz est une marque allemande d'automobiles, de tracteurs et de camions indépendante...) Classe S W221.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.138 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique