Scharnhorst
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Scharnhorst / Gneisenau[1]
Le SMS GneisenauLe SMS Gneisenau
Histoire
A servi dans : Kaiserliche Marine Pavillon
Quille posée : Décembre 1904
Janvier 1905 (S)
Lancement : 14 juin 1906 (G)
Armé : 24 octobre 1907 (S)
Mars 1908 (G)
Statut : Coulés le 8 décembre 1914
Caractéristiques techniques
Type : Croiseurs cuirassés
Longueur : 145 mètres
Maître-bau : 21,6 m
Tirant d'eau : 8,4 m
Déplacement : 11 616 tonnes
12 985 tonnes à pleine charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.)
Propulsion : 3 machines à triple expansion
Puissance : 26 000 ch
Vitesse : 22,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage : Ceinture : 80 à 150 mm
Pont : 41 à 61 mm
Tour : 150 mm
Armement : 8 x 210 (Les X 210 sont des autorails à voie métrique de la ligne du Blanc à Argent (BA).) mm
6 x 150 mm
18 x 88 mm
4 TLT 450 mm
Rayon d'action : 5 120 milles à 12 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage : 764 hommes
Chantier : Blohm und Voss (S)
Weser (G)
Le Scharnhorst avant la guerre
Le Scharnhorst avant la guerre

Les croiseurs cuirassés allemands Scharnhorst et Gneisenau, ont formé la dernière classe de ce type de navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de...) pour la marine du Kaiser, celle-ci préférant ensuite suivre la Royal Navy, sur la voie du croiseur de bataille (Un croiseur de bataille est un navire de guerre du XXe siècle.).

Description

Ces puissants croiseurs, version agrandie du Roon, étaient armés de huit canons de 210 mm, répartis en deux tourelles doubles, une avant et une arrière et quatre autres en quatre casemates à chaque coin du réduit cuirassé central. L'armement secondaire était constitué par six pièces de 150 mm, elles aussi en casemates, pas moins de dix huit pièces de 88 mm étaient embarqués en affûts simples pour lutter contre les torpilleurs et quatre tubes lance-torpilles sous-marins de 450 mm, tirant par le travers, complétaient l'arsenal. La propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu extérieur ou par un...) comprenait trois machines à vapeur () à triple expansion, entraînant chacune son arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres...) et son hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.). Les chaudières étaient mixtes au charbon et au mazout et évacuaient leur fumées par quatre cheminées droites situées entre les deux mâts.

Historique

Dés sa mise en service ils furent affecté à l'Escadron Est-asiatique, où le Scharnhorst fut le navire amiral de l'amiral Maximilian von Spee. Après la déclaration de guerre, ils furent le cœur de cette unité, pendant la course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) à travers le Pacifique, jusqu'à l'anéantissement de cette escadre à la bataille des Falklands, en passant par la victoire de Coronel.

Le Scharnhorst était commandé par le capitaine Schultz. Le 8 décembre 1914, à 16 h 17, écrasé par les obus de 305 mm des croiseurs de bataille Invincible et Inflexible, entraînant dans la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) son équipage et l'amiral von Spee qui y était embarqué. Le Gneisenau, lui sombra à 17 h 50, le même jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...), il y eu cependant 190 survivants recueillis par les navires britanniques, son commandant, le capitaine Maerker, par contre y trouva la mort.

Notes

  1. Un " (S) " décrit le Scharnhorst, un " (G) " le Gneisenau
Page générée en 0.044 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique