Centrale nucléaire de Cattenom
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
   
Centrale nucléaire de Cattenom
Centrale nucléaire de Cattenom

La centrale nucléaire de Cattenom est située en Lorraine sur la commune de Cattenom sur les bords de la Moselle entre Thionville (à 10 km en amont) et Trèves (à 80 km en aval), non loin des villes de Luxembourg (35 km) et de Metz (40 km).

Cattenom dispose de quatre réacteurs nucléaires à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) légère (REP) d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 1300 MW chacun. Le chantier des réacteurs de la centrale a débuté en 1979 et s'est terminé en 1991.

Cattenom est actuellement (2006) la troisième centrale de France par sa production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes...), avec 34 TWh produit en 2001, derrière Gravelines (34,4 TWh) et Paluel (34,9 TWh).

La centrale emploie environ 1200 personnes.

Refroidissement

La centrale possède quatre aéroréfrigérants et prélève de l'eau dans la Moselle pour assurer son refroidissement. Lors de la construction de la centrale, EDF a également conçu une retenue d'eau : le Mirgenbach. Ses détracteurs soulignent que la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée...) de Pierre-Percée, en bordure du massif (Le mot massif peut être employé comme :) des Vosges, a été engloutie par un barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement recherché.) pour former un lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une...) d'approvisionnement d'appoint lors de sécheresses.

Canicule (La canicule est une période de très forte chaleur durant l'été. Même s'il n'existe pas de définition officielle, on considère qu'il y a canicule quand, dans un secteur...) 2003

Lors de la canicule 2003, la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) de l'eau de refroidissement de la centrale de Cattenom rejetée en aval dans la Moselle ne respectait pas les normes.[1]

Dans la nuit du 11 au 12 août 2003, la centrale nucléaire de Cattenom (La centrale nucléaire de Cattenom est une centrale nucléaire exploitée par Électricité de France (EDF), située en Lorraine sur la commune de Cattenom, sur les bords de...) a commis une infraction de la température de la Moselle de plusieurs heures (L'heure est une unité de mesure  :), d’un maximum de 0,25°c.[2]

Incident nucléaire

En mars 2001, 131 personnes ont évacué le bâtiment réacteur (Un réacteur peut désigner :) N°3 à la suite d'une alarme intempestive. Il n'y a jamais eu de fuite radioactive et aucune personne n'a été contaminée ou irradiée.

Risque sismique

Selon un document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) de l'Autorité de sûreté nucléaire (L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), est une autorité administrative indépendante française (AAI) qui assure, au nom de l'État, le contrôle de la sûreté...) datant d'octobre 2002, des anomalies pourraient rendre le système de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) à distance inopérant, remettant en cause le fonctionnement de robinets importants pour la sûreté nécessaires après un séisme. Cependant, aucun séisme pouvant remettre en cause la sûreté nucléaire (La sûreté nucléaire est un terme définissant l'ensemble des activités ayant trait au maintien de l'intégrité des mécanismes, process, outils ou instruments...) ne s'est encore produit. [3]

Page générée en 0.239 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique