Dépendance logicielle
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une dépendance logicielle se conçoit dans le cadre d'une intégration de paquet logiciel en vue de construire un agrégat logiciel. Une dépendance exprime des relations entre paquets :

  • de pré-requis d'inclusion conditionnelle ;
  • de post-requis d'inclusion conditionnelle ;
  • de hiérarchie d'utilisation (j'utilise, je suis utilisé par) ;
  • d'exclusion conditionnelle ;
  • de suggestion.

Les conditions portent notamment sur :

  • des versions de paquet (inférieur, supérieur ou compris entre deux limites) ;
  • des choix alternatifs (choisir parmi un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme...) de paquets offrant les mêmes fonctionnalités) ;
  • des ordres d'installation.

Ceci permet de généraliser une installation logicielle, et de déporter l'intelligence servant à déterminer, et installer les paquets logiciels dans l'ordre, du paquet lui-même vers un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...) appelé outil d'installation. Ainsi, cela diminue les efforts des développeurs de paquets logiciels.

Ces dépendances sont un élément nécessaire dans l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de paquets logiciels, qui sont la base des distributions Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension, Linux...) et systèmes BSD.

Ceci est un élément constitutif de bonne pratique en intégration logicielle.

Exemples

Un programme écrit à partir de source en C dépend pour son exécution de la présence (inclusion) des bibliothèques logicielles adéquates.

L'installation d'un serveur pour un protocole d'impression exclut l'installation d'autres implémentations de ce même protocole.

L'installation d'une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) graphique d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans contexte rédactionnel. Panneaux...) peut suggérer les polices de caractères spécifiques nécessaires pour certaines régions du monde (Le mot monde peut désigner :), mais inutiles pour les autres.

Lister les dépendances logicielles d'un exécutable (Unix ou Windows)

Sous Unix/linux, l'utilitaire (Le mot utilitaire peut désigner :) ldd en ligne de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) permet de lister les dépendances logicielles d'un exécutable.

Pour les autres systèmes d'exploitation (notamment Windows), des utilitaires graphiques (fournis par Steve P. Miller) permettent de lister les dépendances logicielles. Il y a un utilitaire pour chaque architecture : x86 (La famille x86 regroupe les microprocesseurs compatibles avec le jeu d'instructions de l'Intel 8086. Cette série est nommée IA-32 (pour Intel...) (32 bits), x64 et IA-64 (64 bits), MIPS, PowerPC (Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant pipeline et jeu...)...etc. Voir (en) Dependency walker

Page générée en 0.017 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique