Commodore 64
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Historique

Écran de démarrage du C64

Commodore tente en 1984 de remplacer le C64 par le Commodore Plus/4, qui offre un affichage plus haut en couleur, une meilleure implémentation du BASIC (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.) (V3.5) et quatre logiciels (traitement de texte, tableur, gestionnaire de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par...) et graphisme) implantés en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) morte. Cependant, il manque les capacités de sprite, propose des capacités sonores en retrait, une bibliothèque de logiciels quasi-inexistante et surtout une absence de compatibilité avec les logiciels du C64. Malgré un prix d'achat attractif (1990 francs français à sa sortie), ce fut un échec.

Des ordinateurs plus performants arrivant sur le marché, comme le successeur du C64, le complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la...) compatible C128 (fin 1985), Commodore positionna le C64 comme un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler...) d'entrée de gamme, baissant le prix de façon notable.

En 1986, Commodore sortit le Commodore 64C, qui était fonctionnellement identique à l'original, mais avec un design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux impératifs d'une production industrielle....) extérieur remodelé dans l'esprit plus « moderne » du C128. Le C64C était souvent fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un archipel de petites îles...) avec le système d'exploitation graphique GEOS.

Les derniers jeux officiels se sont vendus jusqu'en 1994.

Pendant l'été 2004, après une absence sur le marché de près de 10 ans, Tulip Computers BV (propriétaire de la marque Commodore depuis 1997) annonce un C64-Direct-to-TV, une console-joystick basée sur le C64 avec 30 titres préprogrammés en ROM, selon un principe similaire aux mini-consoles basées sur l'Atari (Atari est à l'origine une entreprise américaine pionnière dans l'industrie du jeu vidéo fondée en 1972 par Nolan Bushnell et Ted Dabney. Elle est...) 2600 et l'Intellivision, qui avaient eu un succès plutôt modeste auparavant.

Il est toujours employé, particulièrement pour la musique. Ses programmes peuvent être utilisés sur des machines plus récentes au moyen d'un émulateur; certains jeux sont disponibles sur le service de la Console Virtuelle de la console Wii.

Jeux vidéo

Joystick du C64

La popularité et les capacités graphiques et sonores avancées du Commodore 64 (Le Commodore 64 est un ordinateur personnel construit par Commodore Business Machines Inc. en 1982. Il fut la première machine vendue à plusieurs millions...) lui ont permis d'accueillir plusieurs milliers de jeux vidéo.

50 jeux parmi les plus appréciés :

  • Airborne Ranger
  • Alter Ego: Male Version
  • Archon: The Light and the Dark
  • Armalyte
  • Bard's Tale, The: Tales of the Unknown
  • Barry McGuigan World Championship Boxing
  • Blue Max
  • Boulder Dash
  • Bruce Lee
  • Bubble Bobble
  • California Games
  • Creatures 2: Torture Trouble
  • Defender of the Crown
  • Elite
  • Emlyn Hughes International Soccer
  • Fort Apocalypse
  • Great Giana Sisters, The
  • Gunship
  • HERO: Helicopter Emergency Rescue Operation
  • Hyper Sports
  • IK+
  • Impossible Mission
  • Infernal Runner
  • International Karate
  • Katakis
  • Last Ninja, The
  • Last Ninja 2
  • Leaderboard Golf
  • Maniac Mansion
  • Mayhem in Monsterland
  • MicroProse Soccer
  • M.U.L.E.
  • Newcomer
  • Paradroid
  • Pirates!
  • Pitstop II
  • Project Firestart
  • Rainbow Islands
  • Samurai Warrior: The Battles of Usagi Yojimbo
  • Skate or Die!
  • Space Taxi (Le taxi est un véhicule automobile terrestre privé, conduit par un chauffeur et destiné au transport payant de passagers et de leurs bagages, de porte à porte, contrairement aux transports en commun qui transportent...)
  • Summer Games
  • Summer Games 2
  • Turrican
  • Turrican II: The Final Fight
  • Ultima IV: Quest of the Avatar
  • Winter Games
  • Wasteland
  • Wizard of Wor
  • World Games
  • Zak McKracken and the Alien Mindbenders
Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique