DEMO
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

DEMO (pour DEMOnstration Power Plant) est un projet de réacteur nucléaire à fusion qui devrait être construit pour succéder au réacteur expérimental de fusion nucléaire ITER (un acronyme pour International Thermonuclear Experimental Reactor).

Comparaison avec ITER

Si le but d'ITER est de produire 500 millions de watts pendant 400 secondes, le but de DEMO (DEMO (pour DEMOnstration Power Plant) est un projet de réacteur nucléaire à fusion qui devrait être construit pour succéder au...) est de produire 4 fois plus de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) en continu. Si ITER devrait produire 10 fois plus d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) que celle requise pour lancer la réaction, le but de DEMO est d'en produire 25 fois plus. Avec une puissance thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents...) de 2 gigawatts, DEMO devrait être plus puissant qu'ITER (500 mégawatts), la production atteignant les valeurs correspondant à une centrale électrique (Une centrale (de production d'énergie) électrique est un site industriel destiné à la production d'électricité. Les centrales électriques transforment...) moderne. DEMO est prévu pour être le premier réacteur (Un réacteur peut désigner :) à fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion s'effectue à...) à produire de l'énergie électrique (Un apport d'énergie électrique à un système électrotechnique est nécessaire pour qu'il effectue un travail : déplacer une charge, fournir de la lumière, calculer. Ce travail est proportionnel à la...). Les expériences précédentes, telles que ITER, dissipent principalement la puissance thermique qu'elles produisent dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), sous forme de vapeur () d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.).

Pour atteindre ces objectifs, DEMO devrait avoir un dimensionnement 15 % supérieur à celui de ITER, et un plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui constituerait les...) environ 30 % plus dense.

Les déchets

Le combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la chaleur : la combustion.) utilisé par DEMO ne deviendrait pas radioactif après la réaction, cependant les parties en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux...) près du plasma deviendraient radioactives. Néanmoins, la durée de vie (La vie est le nom donné :) des déchets serait quasiment négligeable au regard de ceux qui sont produits par la fission nucléaire (La fission nucléaire est le phénomène par lequel le noyau d'un atome lourd (noyau qui contient beaucoup de nucléons, tels les noyaux d'uranium et de plutonium) est divisé en plusieurs nucléides plus...), car cette radioactivité (La radioactivité, phénomène qui fut découvert en 1896 par Henri Becquerel sur l'uranium et très vite confirmé par Marie Curie pour le thorium, est un...) se dissiperait en quelques dizaines d'années seulement.

Après DEMO

La réaction de fusion deuterium-tritium (D-T) est considérée comme la plus prometteuse pour produire de l'énergie de fusion.

DEMO devrait ouvrir la voie à la construction en série des premiers réacteurs d'application qui devraient couter 1/4 du prix de DEMO. Ceux-ci ne devraient pas être opérationnels avant 2050

Page générée en 0.107 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique