Pont aérien
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Operation Frequent Wind : évacuation de réfugiés sud-vietnamiens en 1975
Couloirs aériens pendant le blocus de Berlin

Un pont aérien est un système de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) aéroporté. Apparu lorsque les avions de transport sont devenus courants, il est notamment utilisé lorsqu'il y a blocage des autres réseaux de transport (ferroviaires, terrestres et maritimes). Un tel blocage peut survenir pendant une crise géopolitique (La géopolitique désigne tout ce qui concerne les rivalités de pouvoirs ou d’influence sur des territoires et les populations qui y vivent, c'est-à-dire l'étude des rapports de forces entre divers acteurs sur un...) ou suite à un séisme important. Système de transport notablement plus coûteux que les autres, il est surtout utilisé dans le cadre d'opérations militaires ou humanitaires.

Le plus célèbre pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus...) aérien est celui qui fut utilisé pour alimenter Berlin pendant le blocus de Berlin, du 23 juin 1948 au 12 mai 1949. Le plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de personnes transportées dans l'histoire de l'aviation civile (L'aviation civile désigne tout ce qui est relatif à l'aviation non militaire. Cela englobe donc le transport civil de passagers et de marchandises.) dans le monde (Le mot monde peut désigner :) après le blocus de Berlin, fut mis en place par l'Algérie, sur ordre du Président Bouteflika, à l'occasion d'une rencontre de football à Khartoum (Khartoum (en arabe, al-Khartûm: ???????, ce qui peut être traduit par « Trompe d'éléphants ») est la capitale du Soudan, située au confluent du Nil Blanc, venant...) au Soudan, comptant pour la qualification au mondial 2010. 62 vols avaient été programmés pour Alger-Khartoum du 16 au 18 novembre 2009. 10.196 supporters avaient quitté Alger (Alger, (arabe : ??????? al-Jaz??ir, al-Dzayer ; berbère : L?ayer), surnommée Al Bahdja (« La Radieuse ») ou « la Blanche », tant par les Algériens que par les Français, est la...) à destination du Soudan. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...) , 124 vols (aller et retour, Alger-Khartoum- Alger) ont transporté environ 32.000 supporters algériens.

Page générée en 0.145 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique