Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Ovocyte

L'ovocyte est la cellule sexuelle femelle des métazoaires. Seuls quelques-uns évolueront en ovules après maturation.

On distingue deux types d'ovocyte, qui apparaissent successivement :

L'ovocyte I :

  • Il succède à l'ovogonie durant l'ovogenèse. Ce passage a lieu durant la vie (La vie est le nom donné :) fœtale chez la femme vers sept mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle...) ou 32 semaines d'aménorrhée. L'ovogonie prend alors le nom d'« ovocyte de premier ordre » ou « ovocyte I », cellule diploïde qui a un contenu dit « [2N] ». La méiose I se bloque alors au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) « dictyotène » de la prophase I et pourra rester bloquée de la puberté à la ménopause.

L'ovocyte II :

  • A partir de la puberté et jusqu'à la ménopause, au cours du cycle menstruel féminin, un ovocyte I par cycle pourra terminer sa première division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction...) de méiose (celui qui se trouve au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des...) du follicule mûr) lors de l'ovulation (= expulsion de l'ovule (L'"ovule" est la cellule sexuelle (ou gamète) produite par les femelles. Comme tous les gamètes, l'"ovule" est haploïde, il contient la moitié des chromosomes de la...), en réponse au pic de LH, 24 à 36h avant ladite ovulation).
  • La télophase I asymétrique de la méiose I fait qu'il y a expulsion de l'ovocyte qui contient l'essentiel du cytoplasme (il s'agit de l'« ovocyte de deuxième ordre » ou « ovocyte II », haploïde qui a un contenu dit « [N,2C] » (=N chromosome (Le chromosome (du grec khroma, couleur et soma, corps, élément) est l'élément porteur de l'information génétique. Les...) et 2C ADN)) et du globule polaire I qui contient le matériel génétique excédentaire.
  • L'ovocyte II entame ensuite sa deuxième division de méiose où il sera de nouveau bloqué au stade de la métaphase II. Cet « ovocyte II bloqué en métaphase II » constituera le gamète féminin : il est dans l'état dit « d'instabilité méiotique » (il n'est pas encore tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait « pur » haploïde puisqu'il a encore un contenu 2C ADN)
  • Il ne devient ovule qu'après fécondation avec la pénétration du spermatozoïde qui déclenche le déblocage et la fin de la deuxième division de méiose.

L'ovocyte contient une moitié du matériel génétique qui contribue au futur zygote après la fécondation (l'autre moitié étant apportée par le gamète mâle ou spermatozoïde). En revanche, l'ovocyte contient l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui...) du cytoplasme du futur zygote. Ce cytoplasme contient des réserves énergétiques (appelé « vitellus ») qui s'accumulent au cours de la vitellogénèse.

On classe les ovocytes dans le règne animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. On réserve...) selon la quantité de vitellus :

  • ovocytes alécithes : peu ou pas de vitellus (homme)
  • ovocytes oligolécithes : peu de vitellus (oursin)
  • ovocytes hétérolécithes : quantité importante de vitellus répartie de manière hétérogène dans le cytoplasme (amphibiens)
  • ovocytes télolécithes : quantité très importante de vitellus (céphalopodes, oiseaux (le jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) d'œuf est un ovocyte), reptiles).

Le cytoplasme de l'ovocyte contient aussi les mitochondries, les ribosomes, les molécules du cytosquelette (actine, microtubule...) qui seront héritées par le futur embryon (Un embryon (du grec ancien ἔμϐρυον / émbruon) est un organisme en développement depuis la première division de l’œuf ou zygote...), qui est incapable de les synthétiser par lui-même dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Ce cytoplasme contient aussi certains ARN messagers et certaines protéines qui déterminent la mise en place des axes de polarité (antéro-postérieur, dorso-ventral) de l'embryon.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.