Culture microbiologique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Une culture de Bacillus anthracis
Une culture de Bacillus anthracis

La culture microbienne est une technique de laboratoire de développement contrôlé de micro-organismes, croissance in vitro, en principe d'une seule souche bactérienne. Ces cultures facilitent donc l'étude des souches bactériennes.

Techniques

Les techniques de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) sont nombreuses ; elles varient en fonction :

  • de la nature du prélèvement : surfaces, sécrétions, selles, organes, ...
  • des buts de l'étude : identification, dénombrement, ...
  • de la précision attendue : dans le cas de bactéries pathogènes par exemple,
  • des moyens à disposition du chercheur : matériel, temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), ...

Parmi les techniques fréquemment employées, on trouve l'ensemencement d'une souche en boîte de Pétri, tube à essai, ou galerie :
Il s'agit de placer des bactéries à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) ou à l'intérieur d'une gélose.
Les géloses contiennent des éléments nécessaires à la croissance bactérienne, mais aussi, parfois, des produits inhibiteurs.
On place les cultures microbiennes à une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante,...) favorable (en général 37°C) pendant environ une journée (24 heures).

Finalité

Les bactéries ainsi obtenues serviront à une série de tests permettant de déterminer, selon le(s) but(s) de l'étude :

  • le dénombrement des micro-organismes (dans le cas d'un contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) sanitaire par exemple) ;
  • l'identification de la bactérie (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart...) dans le cas d'une souche pure, ou des bactéries présentes (par exemple pour trouver l'agent responsable d'une infection) ;
  • la réalisation d'un antibiogramme (Un antibiogramme est une technique de laboratoire visant à tester la sensibilité d'une souche bactérienne vis-à-vis d'un ou plusieurs antibiotiques supposés ou connus.), afin de déterminer la sensibilité des bactéries, et de trouver un traitement adapté à une infection.

Risque biologique

Au laboratoire, le risque est omniprésent.
L'hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur...) et la stérilisation sont indispensables, afin d'éviter toute contamination du laborantin (Technicien de laboratoire est un métier qui consiste à effectuer des analyses biologiques.) et/ou de son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...). Il est évident qu'une culture bactérienne ne doit en aucun cas être jetée sans avoir subi auparavant une décontamination.

Page générée en 0.062 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique