Alfred De Glehn
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Alfred De Glehn (1848-1932), né en Angleterre de parents franco-allemands, fut ingénieur en chef à la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques (SACM) de Mulhouse.

Il développa industriellement à partir de 1886 le procédé de double expansion de la vapeur () (compoundage) dans le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail...) des locomotives avec l'aide de Gaston Du Bousquet, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à...) à la Compagnie des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).

La locomotive (Une locomotive est un engin moteur, c'est-à-dire se déplaçant par ses propres moyens, utilisé par le transport ferroviaire pour fournir l'énergie de traction à un train. Le plus souvent, la locomotive se trouve à l'avant du train...) à 4 cylindres ainsi créée sera produite en série dès 1890. Ses performances retiennent l'attention de divers réseaux mais leur 221 Nord aura un large succès dès 1901 auprès des réseaux français mais aussi de celui des Chemins de fer de l'État prussien (KPEV) qui en commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) 79 (série S7 construites par l'EMBG de Graffenstaden).

Page générée en 0.032 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique