Nouvelle conjecture de Mersenne
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En mathématiques, la nouvelle conjecture de Mersenne (ou conjecture de Bateman, Selfridge et Wagstaff) est un résultat concernant certains nombres premiers ; il énonce que pour tout nombre naturel impair p, si deux des conditions suivantes tiennent, alors la troisième aussi :

  1. p = 2^k \plusmn 1\, ou p = 4^k \plusmn 3\, pour un certain k.
  2. 2^p - 1\, est premier (un nombre premier (Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs (qui sont alors 1 et lui-même). Cette définition exclut 1, qui n'a qu'un seul...) de Mersenne).
  3. \frac{2^p + 1}{3}\, est premier (un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) premier de Wagstaff).

Bibliographie

  • P. T. Bateman, J. L. Selfridge and Wagstaff, Jr., Samuel S., The new Mersenne conjecture, Amer. Math. Monthly, 96 (1989) 125-128
Page générée en 0.081 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique