Carré de Polybe
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Inventé vers -150 par l'historien éponyme, le carré de Polybe fut notamment utilisé par les nihilistes russes enfermés dans les prisons des tsars.

Il s'agit d'un code trivial où chaque lettre de l'alphabet est remplacée par les coordonnées de sa position dans un carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses quatre côtés ont la même longueur et ses quatre angles la même mesure. Un carré est à la...). C'est un exemple de transposition mono-alphabétique. Un tel code ne résiste pas à une cryptanalyse par analyse des fréquences.

Principe

Nous prenons le carré de Polybe (Inventé vers -150 par l'historien éponyme, le carré de Polybe fut notamment utilisé par les nihilistes russes enfermés dans les prisons des tsars.) suivant, comportant 25 cases. Il est possible de l'étendre à 36 cases afin de pouvoir ajouter les chiffres ou pour chiffrer un alphabet comportant plus de lettres. Nous mettrons le I et le J dans la même case afin de pouvoir coder toutes les lettres de notre alphabet.

1 2 3 4 5
1 A B C D E
2 F G H I,J K
3 L M N O P
4 Q R S T U
5 V W X Y Z

Ainsi, le texte "Wikipédia" sera codé comme ceci :

  • Le "W" est situé sur la ligne 5, et sur la colonne 2, il sera donc codé en 52.
  • Le "I" sur la ligne 2 et à la colonne 4 sera donc chiffré en 24.
  • Et ainsi de suite pour obtenir le message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de...) " 52 24 25 24 35 15 14 24 11 ".

Anecdote

Polybe avait imaginé une solution pour transmettre les messages fonctionnant à l'aide de torches enflammées. Pour envoyer la lettre B, on mettait deux torches du côté gauche et une torche (Une torche est un instrument qui se présente sous la forme d’un bâton que l’on enflamme à une extrémité pour pouvoir éclairer.) du côté droit. On obtient par comparaison une variante du code morse dans ce mode de transmission des messages.

Page générée en 0.413 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique