Groupe de Carmé
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le groupe de Carmé est formé de lunes de Jupiter qui partagent des orbites similaires. Leurs demi-grands axes sont compris entre 22,9 et 24,1 Gm, leurs inclinaisons entre 164,9° et 165,5°, et leurs excentricités entre 0,23 et 0,27.

Les satellites irréguliers de Jupiter.
Les satellites (Satellite peut faire référence à :) irréguliers de Jupiter.

Le diagramme (Un diagramme est une représentation visuelle simplifiée et structurée des concepts, des idées, des constructions, des relations, des données statistiques, de l'anatomie etc....) montre le groupe de Carmé (Le groupe de Carmé est formé de lunes de Jupiter qui partagent des orbites similaires. Leurs demi-grands axes sont compris entre 22,9 et 24,1 Gm, leurs inclinaisons entre 164,9° et...) en relation avec les autres groupes des satellites irréguliers. Les segments jaunes (de périhélie (Le périhélie est le point de l'orbite d'un corps céleste (planète, comète, etc.) qui est le plus rapproché du Soleil (grec : helios) autour duquel il tourne.) à aphélie) représentent l’excentricité avec l’inclinaison sur l’axe vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.).

Les dix-sept membres du groupe sont (en ordre de distance croissante depuis Jupiter) :

  • S/2003 J 17
  • S/2003 J 10
  • Pasithée
  • Chaldèné
  • Arché
  • Isonoé (Isonoé (J XXVI Isonoe) fut découverte en 2000 (d'où sa désignation temporaire S/2000 J 6). Elle appartient au groupe de Carmé, constitué de lunes irrégulières et rétrogrades qui orbitent Jupiter entre 23 et 24 Gm de distance à une...)
  • Érinomé (David C. Jewitt, Yanga R. Fernández et Eugene A. Magnier)
  • Calé (Calé (J XXXVII Kale) fut découverte en 2001 (d'où sa désignation temporaire S/2001 J 8). Elle appartient au groupe de Carmé, constitué de lunes irrégulières et rétrogrades...)
  • Aitné (Aitné, Aïtné ou Aetna (J XXXI Aitne) est une lune de Jupiter. Elle fut découverte en 2001 (d'où sa désignation temporaire S/2001 J 11). Elle appartient au groupe de Carmé, constitué de lunes irrégulières et rétrogrades qui...)
  • Taygèté
  • S/2003 J 9
  • Carmé ( Dans la mythologie grecque, Carmé est une nymphe aimée de Zeus et mère de Britomartis. En astronomie, Carmé est un des satellites naturels de Jupiter. ), la plus grosse, et qui donne son nom au groupe
  • S/2003 J 5
  • S/2003 J 19
  • Calycé ( Dans la mythologie grecque : Calycé fille d'Éole est la mère d'Éthlios ou d'Endymion selon les traditions ; Calycé fille d'Hécato est la mère de Cycnos. En astronomie, Calycé est...)
  • Eukéladé
  • Callichore

S/2003 J 10 est un peu à part du reste du groupe à cause de sa grande excentricité (Cet article décrit l'excentricité en mathématiques et en psychologie.) (0,4295). À part cela, ce groupe est remarquablement homogène.

L'Union astronomique internationale (L’union astronomique internationale (UAI) est une association internationale non gouvernementale avec pour objectif de coordonner les travaux des astronomes à travers le...) (UAI) réserve les noms en aux lunes rétrogrades, dont celles de ce groupe.


Page générée en 3.892 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique