Geek
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Confusions au sujet des geeks

Il faut différencier le geek du nolife, du nerd et du technophile :

Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...), en particulier le MMORPG) devient une addiction (La dépendance est, au sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et...), puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie (La vie est le nom donné :), et va jusqu’à être un frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) pour son emploi ou ses études. Ce n’est pas le cas du geek (Le terme geek (/gik/) est un anglicisme désignant une personne passionnée, parfois de manière intense, par un domaine précis. Il s’emploie entre autres dans le domaine de...), puisque le plus souvent les geeks offrent une part raisonnable de leur temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à leur passion.

Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que les geeks forment une communauté, qui se retrouve sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le...) et dans le monde (Le mot monde peut désigner :) réel, et possède ainsi une vie sociale. Le nolife lui n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il empiètera sur ses relations sociales pour se livrer à son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.).

On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus pointues que le nolife sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme...) et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées.

En outre, il est important de différencier les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme nerd fait davantage référence aux passionnés d’informatique ou de sciences que le terme geek, qui englobe d’autres passions de l’ordre du fantastique ou de la science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et cinématographique) structuré par des hypothèses...). Le nerd est donc une catégorie de geek.

Enfin, la différence entre geek et technophile est simple, puisque radicale : le technophile est celui qui apprécie l’usage d’un téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles technologies. Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est bien sûr pas nécessairement un geek.

Le terme geek aujourd'hui

Toutefois, le terme s’est rapidement développé, ne désignant plus quelqu’un possédant une simple passion pour l’informatique, mais une passion pour plusieurs domaines différents parmi lesquels la science-fiction, l’informatique, ou le fantastique.

Depuis le début du XXIe siècle, les multiples définitions qui furent attribuées au terme geek peuvent se résumer par leur point (Graphie) commun : le geek est celui qui s’évade grâce à son imaginaire, c’est-à-dire qui se divertit grâce à celui-ci, en se passionnant pour des domaines précis (science-fiction, fantastique, informatique…) dans lesquels il aura une connaissance très précise, et en s’insérant au sein de communautés actives de passionnés.

« Rencontres geeks »

Il est difficile de fixer la limite entre une rencontre que l’on peut qualifier de geek ou une simple rencontre d’amateurs. Généralement, seuls l’état d’esprit et l’idée qu’en retiennent les participants peuvent faire la différence. Quoiqu’il arrive, les manifestations qualifiées de rencontres geeks traitent des thèmes des technologies, de la SF ou associés. Il s’agira d’un regroupement de passionnés, profitant de la manifestation pour se retrouver et pratiquer ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) leur activité favorite.

  • Les rencontres du logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les...), qu’elles soient locales ou mondiales.
  • Les rencontres de jeux multi-joueurs de toutes sortes, les lan-parties, les présentations ou les ventes de nouveaux jeux informatiques ne sont pas en elles-mêmes des rencontres geeks, mais des rencontres de passionnés de jeux vidéo. Cependant, il arrive souvent que ces manifestations soient un lieu de rencontre pour les geeks adeptes d’un même univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.).
  • Les conventions de jeu de rôle grandeur nature, voire de reconstitution historique.
  • Les conventions et tournois de jeux de rôle ou de wargames
  • Les grands rassemblements de passionnés, qui représentent un évènement majeur où se retrouvent, souvent chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de geeks adeptes d’un même univers. La Japan Expo en est un exemple.
Page générée en 0.055 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique