Bocage
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Intérêt écologique

Le bocage ancien est une sorte de « forêt linéaire » densément maillée qui a su préserver des reliques de la forêt antique ou préhistorique (on parle souvent dans ces cas de haies patrimoniales). Il a offert durant des siècles aux espèces écotoniales des lisières et clairières et aux petites espèces forestières un « habitat de substitution ».
C'est un écosystème particulièrement résilient où les pullulations (de rats, souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme...), limaces, insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement (association loi de 1901), elle...) et autres parasites des cultures ou animaux d'élevages) sont étouffées dès leur origine par leurs prédateurs toujours présents dans le refuge permanent que constitue pour eux le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) de haies. On connaît une exception ; la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) des ormes (graphiose, véhiculée par un scolyte), qui a fait disparaitre des millions de ces arbres à la fin du XXe siècle, peut-être aussi en raison du fait d'une certaine homogénéité génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les...) des ormes plantés dans le bocage (On appelle bocage la région où les champs et les prés sont enclos par des levées de terre portant des haies ou des rangées d'arbres qui marquent...) pour produire du bois de charpente.

Bien qu'il ne s'agisse pas de bocage strito sensu, très localement, quelques vieilles haies patrimoniales pourraient descendre de la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible...) préhistorique ; au contact de plusieurs anciens noyaux de défrichements notamment. Ce semble aussi être le cas des haies-frontières telles que la (haie d'Avesnes par exemple en Thiérache). Ces haies sont souvent restées connectées à une structure bocagère jouant probablement vis à vis de ces dernières le rôle d'un coeur d'habitat ou tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au moins d'un réservoir de biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des...) et de propagules.

Le Bocage est dans tous les cas un élément important du réseau écologique local.

Un paysage adapté à l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) agricole

Exemple de bocage mêlant haies vives et basses, champs et prairies, d'un grand intérêt paysager et écologique.
Exemple de néobocage monospécifique et beaucoup plus artificiel (Açores, Portugal)
  • Le bocage est idéalement adapté à la production fourragère et à l'élevage en pâturages, et offre également des ressources fruitières, en gibier et en champignons bien plus importantes que dans le cas de l'openfield.
  • Une meilleure rétention et protection de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) ainsi qu'une forte limitation de l'érosion agricole sont d'autres aspects remarquables du paysage bocager. En occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de...), quand elles ont été constituées, les parcelles encadrées de haies, talus et/ou murets et fossés ont contribué à conserver des rivières claires et pures où saumons et truites de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) sont longtemps restés abondants.
- Lors de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous),...) humide, le fossé draine les sols. Le talus bloque le ruissellement, et donc la détérioration ou la destruction de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...) cultivable. La haie protège du vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est...), susceptible de dévaster des cultures. En Bretagne, dans bien des cas, les fossés sont suffisamment larges pour former des chemin creux.
- Lors de la saison sèche, le fossé hydrate le sol, et donc augmente le rendement de la production agricole.
  • C'est un paysage dans lequel on ne constate pas ou peu d'invasions ou de pullulations biologiques, car les haies abritent de nombreux animaux régulateurs des insectes.
  • La haie permet aussi, dans les économies moins ouvertes, un apport de bois de chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.) et de construction. Elle abrite souvent des arbres fruitiers, qui complètent la production des champs.
  • Le bocage demande cependant un entretien constant. Ainsi, talus et murets doivent être réparés, les haies doivent être taillées et restaurées là où le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) ou le bétail les ont dégradées.

En outre, la protection contre le vent et le soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...), si avantageuse en été, peut augmenter le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) de gel, tout en atténuant les chocs climatiques. Cet entretien était en quelque sorte compensé par la production de bois de chauffage, d'œuvre et de fourrage, qui ne sont aujourd'hui plus attrayants pour les agriculteurs et nécessitent souvent d'être brûlés sur place (ce qui va sans doute changer avec l'emploi des branchages pour le bois raméal fragmenté (BRF) et les éco-énergies).

Page générée en 0.683 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique