Informatique décisionnelle - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L’informatique décisionnelle (en anglais : DSS pour Decision Support System ou encore BI pour Business Intelligence) désigne les moyens, les outils et les méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...), matérielles ou immatérielles, d'une entreprise en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) d'offrir une aide à la décision et de permettre aux responsables de la stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie...) d'entreprise d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée.
Ce type d’application utilise en règle générale un entrepôt (Un entrepôt est un bâtiment logistique destiné au stockage de biens en vue de leur...) de données (ou datawarehouse en anglais) pour stocker des données transverses provenant de plusieurs sources hétérogènes et fait appel à des traitements par lots pour la collecte de ces informations.

L’informatique décisionnelle s’insère dans l’architecture plus large d’un système d'information. Néanmoins l'informatique décisionnelle (L’informatique décisionnelle (en anglais : DSS pour Decision Support System ou...) n'est pas un concept concurrent du management du système d'information. Au même titre que le management relève de la sociologie et de l'économie, la gestion par l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...) est constitutive de deux domaines radicalement différents que sont le management et l'informatique. Afin d'enrichir le concept avec ces deux modes de pensées, il est possible d'envisager un versant (En géomorphologie, un versant est une surface topographique inclinée, située entre...) orienté ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la...) de l'informatique portant le nom d'informatique décisionnelle, et un autre versant servant plus particulièrement les approches de gestion appelé management du système d'information.

Enjeux de l'informatique décisionnelle

De nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), les données applicatives métier sont stockées dans une (ou plusieurs) base(s) de données relationnelle(s) ou non relationnelles.
Ces données sont extraites, transformées et chargées dans un entrepôt de données généralement par un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...) de type ETL (Extract-Transform-Load) ou en français ETC (Extraction-Transformation-Chargement).

Un entrepôt de données peut prendre la forme d’un datawarehouse ou d’un datamart. En règle générale, le datawarehouse globalise toutes les données applicatives de l’entreprise, tandis que les datamarts (généralement alimentés depuis les données du datawarehouse) sont des sous-ensembles d’informations concernant un métier particulier de l’entreprise (marketing, risque, contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) de gestion, ...). Le terme comptoir de données ou magasin de données est aussi utilisé pour désigner un datamart.

Les entrepôts de données permettent de produire des rapports qui répondent à la question « Que s’est-il passé ? », mais ils peuvent être également conçus pour répondre à la question analytique « Pourquoi est-ce que cela s’est passé ? » et à la question pronostique « Que va-t-il se passer ? ». Dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) opérationnel, ils répondent également à la question « Que se passe-t-il en ce moment ? », voire dans le cas d’une solution d’entrepôt de données actif « Que devrait-il se passer ? ».

Le reporting (Un compte rendu (cf J.O. du 26 octobre 2006) souvent appelé en anglais reporting est...) est probablement l'application la plus utilisée encore aujourd'hui de l’informatique décisionnelle, il permet aux gestionnaires :

  • de sélectionner des données relatives à telle période, telle production, tel secteur de clientèle, etc.,
  • de trier, regrouper ou répartir ces données selon les critères de leur choix,
  • de réaliser divers calculs (totaux, moyennes, écarts, comparatif d'une période à l'autre, ...),
  • de présenter les résultats d’une manière synthétique ou détaillée, le plus souvent graphique selon leurs besoins ou les attentes des dirigeants de l’entreprise.

Les programmes utilisés pour le reporting permettent bien sûr de reproduire de période en période les mêmes sélections et les mêmes traitements et de faire varier certains critères pour affiner l’analyse. Mais le reporting n'est pas à proprement parler une application d'aide à la décision. L'avenir appartient plutôt aux instruments de type tableau de bord (Le tableau de bord est l'élément qui indique au conducteur d'un véhicule (automobile, bateau),...) équipés de fonctions d'analyses multidimensionnelles de type Olap. Fonction OLAP qui peut être obtenue de différentes façons par exemple via une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou...) relationnelle R-OLAP,ou multidimensionnelle M-OLAP, voire aussi en H-OLAP.

Les datamart et/ou les datawarehouses peuvent ainsi permettre via l'OLAP l’analyse très approfondie de l’activité de l’entreprise, grâce à des statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle...) recoupant des informations relatives à des activités apparemment très différentes ou très éloignées les unes des autres, mais dont l’étude fait souvent apparaître des dysfonctionnements, des corrélations ou des possibilités d’améliorations très sensibles.

L'interopérabilité (L’ interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un...) entre les systèmes d'entrepôt de données, les applications informatiques ou de gestion de contenu, et les systèmes de reporting est réalisée grâce à une gestion des métadonnées.

Page générée en 0.070 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique