Pneumonie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Traitement

Un traitement de fond par antibiothérapie est nécessaire, sauf en cas d'infection virale. En ce qui concerne les effets secondaires, un régime diététique (pour certaines personnes peut-être), de l'oxygénothérapie et des calmants (toux) peuvent être prescrits, des séances de kinésithérapie (La masso-kinésithérapie est l'application d'exercices basés sur des principes scientifiques adaptés au renforcement musculaire, à l'endurance...) afin d'aider le « malade » à mieux respirer. La position assise est mieux adaptée : en effet, couché, il est difficile de s'oxygéner.

PAC non sévère en ambulatoire (Le terme ambulatoire désigne un traitement qui nécessite une hospitalisation de courte durée, de l'ordre d'une dizaine d'heures.)

  • Origine virale. Chez personne à risque. Neuraminidase dans les 48h suivant le début des symptômes.
  • Origine bactérienne. Aucun examen microbiologique n'est recommandé. Le traitement est probabiliste.

Patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) sans comorbidité

Amoxicilline 1g x 3/J PO (per os)
ou Pristinamycine 1g x 3/J PO
ou Télithromycine 800 mg/J PO

Patient avec comorbidité

Augmentin 1g x 3/J PO

Patient âgé en institution

Augmentin 1g x 3/J PO
ou Ceftriaxone 1g/J IM/IV/SC
ou FQAP (Levofloxacine 500 mg/J PO ou Moxifloxacine 400 mg/J PO)

Ces traitements nécessitent une réévaluation clinique au 2e-3e jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...).
En absence de défervescence thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant...) et d'aggravation, un macrolide sera ajouté au traitement, ou la substance sera remplacée par les substances alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié en 1945.) proposées ci-dessus.

Examens complémentaires

Selon la conférence de consensus 2006

  • Radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant...) de thorax (Le thorax est une région anatomique de certains animaux vertébrés ou arthropodes.) de face, profil

En difficulté diagnostique, le scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine étendue ».) thoracique sans injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) peut être réalisé.
L'angioscanner thoracique permet d'éliminer l'embolie pulmonaire (On parle d’embolie pulmonaire lorsqu'un caillot circulant dans le sang va boucher le système artériel irriguant le poumon. C’est l'une des deux manifestations, avec la thrombose veineuse profonde, de la maladie...).

Autres examens réalisables (consensus 2006)

  • Antigène (Un antigène est une macromolécule naturelle ou synthétique, reconnue par des anticorps ou des cellules du système immunitaire et capable d'engendrer une réponse immunitaire. Les antigènes...) urinaire du Streptoccocus pneumoniae. Sensibilité de 77-89 % en bactériémie, 44-64 % sans bactériémie. Les faux positifs sont rares chez l'adulte.
  • Antigène urinaire de la légionellose (La légionellose est une maladie infectieuse due à une bactérie d'origine hydrique de la famille des Legionellaceae (Brenner et al. 1979) dont la plus connue est Legionella pneumophila. La bactérie se...). 80 % des Pneumonies Aiguës Communautaires à Légionelle sérotype 1 excrètent cet antigène après 1 à 3 jours, et peut durer 1 an. La sensibilité du test est de 86 %, spécificité 93 %.

Complications

  • Choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) septique et sepsis grave
  • Maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) thrombo-embolique
  • Pleurésie
  • Pneumothorax (rare)
  • Syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la norme pas nécessairement...) de détresse respiratoire aiguë

Autres pneumopathies

  • Pneumocystose
  • Bronchiolite (Une bronchiolite est une infection virale respiratoire touchant les petites bronches du nourrisson et du jeune enfant et se transmettant sur un mode...)
  • SRAS ou pneumonie atypique

[...]

PAC non sévère à l'hôpital

Pas d'examens microbiologiques réalisés

Arguments pour le pneumocoque

Amoxicilline 1g x 3/J PO/IV

Pas d'arguments pour le pneumocoque

Patient sans comorbidité

Amoxicilline 1g x 3/J PO/IV
ou Pristinamycine 1g x 3/J PO
ou Télithromycine 800 mg/J PO

Patient âgé et/ou comorbidité

Augmentin 1g x 3/J PO/IV
ou Céfotaxime 1g x 3/J IV
ou Ceftriaxone 1g/J IV
ou FQAP (Levofloxacine 500mg x1-2/J PO ou Moxifloxacine 400 mg/J PO)

Page générée en 0.041 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique