Université Harvard - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Organisations étudiantes de Harvard

« Château » du Lampoon

Les premières associations étudiantes remontent au XVIIIe siècle : en 1719, la Society of Young Students se rassemblait déjà pour honorer Dieu.

  • The Harvard Crimson est l'un des journaux d'informations les plus vieux des États-Unis d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...). Fondé en 1873, il compta parmi ses rédacteurs deux présidents des États-Unis, John F. Kennedy et Franklin D. Roosevelt. Le Crimson est aujourd'hui quotidien.
  • Le Harvard Independant (en), un autre journal, hebdomadaire, qui se propose comme une solution alternative au Crimson. L’Independant, fondé en 1971, se considère comme plus conservateur que le Crimson.
  • Le Harvard Lampoon, une organisation (Une organisation est) humoristique fondée en 1876, et qui publie ses magazines cinq fois par an. Grand rival du Crimson, le Lampoon était au départ modelé sur un périodique britannique très satirique, le Punch. C'est aujourd'hui le deuxième magazine humoristique du monde (Le mot monde peut désigner :), après le Yale Record (en) (périodique fondé par des étudiants de Yale). Parmi ses présidents, on compte Conan O'Brien. Le National Lampoon (en) fut fondé en 1970 par d'anciens rédacteurs du Harvard Lampoon.
  • Dans le domaine sportif, le club d'Harvard Crimson représente l'université Harvard (L’université Harvard (Harvard University), ou plus simplement Harvard, est une...).
  • La Signet Society (en) est l'un des clubs les plus anciens et les plus prestigieux de Harvard.

Facultés

Centre d'astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche...) de Harvard

Harvard comprend aujourd'hui neuf facultés (faculties), dont la liste est la suivante (dans l'ordre de leur création) :

  • la Faculty of Arts and Sciences (FAS) et sa section, la Harvard Division of Engineering and Applied Sciences, qui constituent ensemble :
    • le Harvard College, premier cycle d'études ("undergraduate") (1636) ;
    • la Harvard Graduate School of Arts and Sciences (1872) ;
    • la Harvard Division of Continuing Education, comprenant la Harvard Extension School et la Harvard Summer School ;
  • la Faculty of Medicine, comprenant la Harvard Medical School (1782) et la School of Dental Medicine (1867), la première école d'odontologie (L’odontologie (aussi appelée dentisterie ou médecine dentaire) est la science...) des États-Unis d'Amérique ;
  • la Harvard Divinity School (1816) ;
  • la Harvard Law School (1817) (droit) ;
  • la Harvard Business School (1908) (école de commerce) ;
  • la Graduate School of Design (1914) ;
  • la Harvard Graduate School of Education (1920) ;
  • la Harvard School of Public Health (1922) ;
  • la John F. Kennedy School of Government ou Harvard Kennedy School of Government (1936).

Organisation et administration

Admissions et cursus

Aujourd'hui, 23 000 étudiants passent un diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma...) à Harvard. En 2003, 8,3 % des étudiants undergraduates étaient étrangers et 66 % venaient de lycées publics.

L'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) emploie 14 000 personnes dont 2 000 enseignants.

Budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) et financement

En 2009, les revenus s'élevaient à 3,8 milliards de dollars environ pour l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) fiscale 2009, le budget étant à l'équilibre.

Les recettes proviennent de différentes sources. Le revenu des placements vient en première place avec plus de 40% du total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...). Ceux-ci proviennent essentiellement de l'endowment, capital placé et géré pour le compte de l'université. Sa valeur était estimée à 26 milliards d'euros en juin 2009, ce qui en fait l'université la plus riche du monde devant Yale. La facturation des cours aux étudiants représente environ 18% du revenu, et les subventions fédérales, en particulier celles du National Institute of Health, 15%. Les autres subventions et les dons contribuent également au budget. Les dons provenant d'anciens étudiants peuvent porter sur des montants importants. Ansi, pour l'année 2005, la Harvard Business School a récolté quelque 579 millions de dollars.

L'endowment de Harvard, comme celui des autres grandes universités privées américaines est en grande partie placé sur les marchés financiers. Une petite moitié est investie en action et le reste dans des produits divers. Sa valeur peut fluctuer de manière considérable. Selon les chiffres de l'université, sa croissance réelle moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) annuelle a été de 6,7% par an entre 1974 et juin 2006, date à laquelle il s'élevait à 26 milliards de dollars. Deux ans plus tard, il atteignait 39,2 milliards. En juin 2009, toutefois, le montant retombait à 26 milliards du fait d'une crise boursière.

Coût des études

Les frais de scolarité sont comparables à ceux des autres grandes universités américaines. Ils dépendent de la formation choisie ainsi, du niveau d'études et de divers autres critères. Par exemple, en 2009-2010, les doctorants de la faculté des arts et des sciences paient environ 34 000 dollars s'ils sont dans leur première ou deuxième année, mais 9 000 dollars s'ils sont en troisième ou quatrième année. Il existe différents systèmes de bourses et d'aides (AIDES est une association française de lutte contre le VIH/Sida et les Hépatites virales,...).

Présidents de Harvard

  • Henry Dunster (né en 1609, décédé en 1659) : de 1640 à 1654.
  • Charles Chauncy (né en 1592, décédé en 1672) : de 1654 à 1672.
  • Leonard Hoar (né en 1630, décédé en 1675) : de 1672 à 1675.
  • Urian Oakes (né en 1631, décédé en 1681) : de 1675 à 1681.
  • John Rogers (né en 1630, décédé en 1684) : de 1682 à 1684.
  • Increase Mather (né en 1639, décédé en 1723) : de 1685 à 1701.
  • Benjamin Wadsworth (né en 1670, décédé en 1737) : de 1725 à 1737.
  • Edward Holyoke (né en 1689, décédé en 1769) : de 1737 à 1769.
  • Samuel Locke (né en 1732, décédé en 1778) : de 1770 à 1773.
  • Samuel Langdon (né en 1699, décédé en 1797) : de 1774 à 1780.
  • Joseph Willard (né 1738, décédé en 1804) : de 1781 à 1804.
  • Samuel Webber (né en 1759, décédé en 1810) : de 1806 à 1810.
  • John Thornton Kirkland (né en 1770, décédé en 1840) : de 1810 à 1828.
  • Josiah Quincy (né en 1772, décédé en 1864) : de 1829 à 1845.
  • Edward Everett (né en 1794, décédé en 1865) : de 1846 à 1849.
  • Jared Sparks (né én 1789, décédé en 1866) : de 1849 à 1853.
  • James Walker (né en 1794, décédé en 1874) : de 1853 à 1860.
  • Cornelius Conway Felton (né en 1807, décédé en 1862) : de 1860 à 1862.
  • Thomas Hill (né en 1818, décédé en 1891) : de 1862 à 1868.
  • Charles William Eliot (né en 1834, décédé en 1926) : de 1869 à 1909 .
  • Abbott Lawrence Lowell (né en 1856, décédé en 1943) : de 1909 à 1933.
  • James Bryant Conant (né en 1893, décédé en 1978) : de 1933 à 1953.
  • Nathan Marsh Pusey (né en 1907, décédé en 2001) : de 1953 à 1971.
  • Derek Bok (né en 1930) : de 1971 à 1991.
  • Neil L. Rudenstine (né en 1935) : de 1991 à 2001.
  • Lawrence H. Summers (né en 1954) : de 2001 à 2006.
  • Derek Bok : de 2006 à 2007.
  • Drew Gilpin Faust : depuis 2007
Page générée en 0.070 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique