Diplôme - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Exemple de diplôme (le DESS)

Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un organisme officiel, conférant ou attestant d'un droit (patente, bulle), d'un titre (nobiliaire, professionnel), d'un honneur (décoration, prix) ou d'un grade (enseignement). Le terme parchemin est vieilli.

Histoire

Bien que l'habitude tende à disparaître il se présentait le plus souvent, jusqu'à la fin du XXe siècle, sous une forme imitant de façon moderne les brevets royaux et vieux titres nobiliaires (sans doute pour légitimer une nouvelle élite du mérite, à l'égal des anciennes, patrimoniales, censitaires ou du fait du Prince) ; d'où des cadres archaîques et compliqués.

Citation de Paul Valéry à propos du diplôme : « Je n'hésiterai jamais à le déclarer, le diplôme est l'ennemi de la culture. »

Diplômes Universitaires Britanniques

Les diplômes universitaires britanniques équivalents à la licence française s'appellaient autrefois tous "BA" pour Bachelor of Arts, et ce quelle que soit la matière étudiée. Aujourd'hui existe une multitude de bachelor comprenant le BA, BS (Bachelor of Science), BEng (Engineering), BDes (Design) etc. Au Royaume-Uni et dans une grande partie du Commonwealth, on utilise un système distinct de notes:

  • 1st est équivalent à "mention très bien"
  • 2:1 est équivalent à "mention bien"
  • 2:2 est équivalent à "mention assez bien"
  • 3rd est équivalent à "mention satisfaisant"

Dans le domaine professionnel et de l'enseignement

A ce titre, le diplôme certifie un niveau de connaissances (ou de compétences, pour les diplômes professionnels) que l'on reconnaît acquis, soit (le plus souvent) après des études et la réussite à un examen, soit par équivalence, notamment, en France, dans le cadre de la reconnaissance des acquis de l'expérience (VAE).

Pour en tirer partie pleinement, il doit être homologué par les autorités nationales compétentes, ce qui permet, en outre, certaines équivalences au niveau international.

On pourrait même penser que, juridiquement, c'est ce qui le différencie de la simple Attestation qui n'atteste généralement que d'un cursus, notamment lorsque l'établissement qui la délivre n'est pas habilité à la préparation d'un diplôme quelconque.

La frontière est toutefois mince, d'une part, parce que certaines attestations peuvent se présenter visuellement comme de vrais diplômes, d'autre part, parce que certains diplômes ont des intitulés variés, par exemple, attestation, certificat, etc., enfin parce qu'il arrive que pour des raisons techniques, le diplôme ne soit pas délivré de suite. C'est alors qu'une Attestation de réussite en tient lieu, jusqu'à l'échange éventuel avec le diplôme, lorsqu'il est enfin édité et réclamé.

Par ailleurs, certains établissements d'enseignement ont une telle réputation, nationale ou internationale, que les diplômes qu'ils délivrent se suffisent à eux-mêmes ; ce qui démontre que les diplômes valent surtout en fonction de leur notoriété chez les employeurs potentiels.

Cependant, la distinction prend tout son sens lorsque l'obtention de tel diplôme est une condition juridique, soit pour être admis à passer un concours administratif, soit à l'exercice d'une profession réglementée.

En France, depuis la réforme LMD, il semble qu'il faille faire une distinction entre les grades (baccalauréat, licence, master, doctorat) et les diplômes qui en sont la déclinaison.

Page générée en 0.041 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise